Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : avec ses capteurs connectés pour silos, la société toulousaine Nanolike vise l'Amérique

-
Par , France Bleu Occitanie

Nanolike, basée à Labège, a déjà séduit l'Europe avec son capteur pour silo connecté, qui permet aux agriculteurs de gérer les approvisionnements avec leur smartphone. La société toulousaine compte désormais faire son trou en Amérique.

La société toulousaine vise désormais le marché américain (Etats-Unis, Brésil...) avec son capteur connecté.
La société toulousaine vise désormais le marché américain (Etats-Unis, Brésil...) avec son capteur connecté. - Nanolike

Il y a du grain à moudre pour Nanolike. La société de Labège a lancé ces derniers mois un capteur connecté pour les silos, qui séduit les agriculteurs et coopératives agricoles européennes. Cette solution permet notamment aux éleveurs de gérer leur approvisionnement en alimentation pour bétail, directement depuis leurs smartphones. "Elle permet de connaître en temps réel le niveau de remplissage de leurs silos, sans avoir à monter sur le silo, ni à se déplacer" explique Jean-Jacques Bois, cofondateur de Nanolike.

L'installation du capteur est très simple, ajoute l'ingénieur : "c'est un capteur qu'on installe à l'extérieur du silo, ce qui a un gros avantage. (...) Le capteur va mesurer tout seul les déformations du silo, en fonction du poids, pour calculer de façon intelligente le niveau du remplissage".

Un outil révolutionnaire qui permet aux éleveurs d'anticiper les commandes d'aliments, et de ne pas avoir à le faire en catastrophe lors d'une rupture de stock.

Le marché outre-Atlantique dans le viseur

L'outil est un succès en Europe, avec "plusieurs centaines de silos" connectés en France, et depuis fin 2020 des clients en Espagne, en Italie, en Allemagne, et en Autriche. "L'idée désormais, c'est de s'attaquer au marché outre-Atlantique", explique Jean-Jacques Bois qui précise que les plus gros acteurs, et les clients potentiels, sont aux Etats-Unis, au Canada, et au Brésil.

"Des marchés stratégiques auxquels il faut s'attaquer dès maintenant, si on veut d'ici deux ou trois ans y jouer un rôle majeur" ajoute-t-il, en indiquant que Nanolike cherche à faire affaire avec des revendeurs, pour s'implanter sur ce nouveau continent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess