Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : basse saison et Covid-19, un mélange qui inquiète les hôtels dijonnais

-
Par , France Bleu Bourgogne

L'automne est là et avec lui la "basse saison" se profile pour les hôtels de Côte-d'Or. Mêlée à la pandémie de coronavirus, cette période s'annonce difficile pour les hôteliers, qui tentent de réagir.

Les hôteliers dijonnais estiment avoir perdu de 30 à 50% de leur chiffre d'affaire en septembre 2020
Les hôteliers dijonnais estiment avoir perdu de 30 à 50% de leur chiffre d'affaire en septembre 2020 © Maxppp - PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

L'été est fini, le froid et la pluie commencent à régner en maître sur la Côte-d'Or, les grandes vacances sont déjà loin, les prochaines n'arrivent pas avant plusieurs semaines : on entre dans ce qu'on appelle la "basse saison". Une période traditionnellement plus calme, mais d'autant plus difficile en 2020 pour les hôtels du département avec la pandémie de coronavirus. Les hôteliers se préparent et tentent d'innover pour attirer quand même les clients. 

30% de pertes cet été, jusqu'à 50% en septembre 

Des clients qui n'ont pas attendu cette basse saison pour être aux abonnés absents. Selon Alexandrer Krips , directeur de l'Hotel Mercure à Dijon et président du Club hôtelier Dijon Bourgogne, qui représente 40 établissements, le chiffre d'affaire a baissé en moyenne de 30% cet été, en juillet et en août. Un chiffre qui pourrait monter jusqu'à 50% au mois de septembre selon les premières estimations. 

Les hôteliers se préparent à affronter la basse saison en pleine pandémie, explique Alexander Krips, président du Club hôtelier Dijon Bourgogne

Une solution : faire le buzz 

Pour séduire les clients, les hôteliers jouent beaucoup sur le respect drastique du protocole sanitaire. Autre moyen de ramener du monde : faire le buzz ! Le Club hôtelier lance une opération de communication, #SortezDuCadre, avec un cadre photo itinérant, sur le modèle du nain de jardin voyageur d'Amélie Poulain. Les hôteliers vont se prendre en photo avec le cadre, qui va tourner dans tout le département pendant trois mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess