Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Beillevaire relance la production du chèvre-boîte à La Mothe-Saint-Héray

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Une deuxième renaissance pour le chèvre-boîte en Deux-Sèvres. Liquidée fin 2019, la fromagerie du pays des murets qui avait relancé ce fromage typique à La Mothe-Saint-Héray a été rachetée par la société Beillevaire, basée en Loire-Atlantique. La production a redémarré le 1er septembre.

Le chèvre-boîte est commercialisé sous le nom de Saint-Héray
Le chèvre-boîte est commercialisé sous le nom de Saint-Héray - Photo Beillevaire

Le chèvre-boîte renaît à La Mothe-Saint-Héray. Encore une fois. La société Beillevaire, basée à Machecoul en Loire-Atlantique, a en effet racheté la fromagerie du pays des murets qui avait relancé en 2018 la production de ce fromage produit à l'origine par la laiterie de Bougon. Un an et demi plus tard, fin 2019, la fromagerie est liquidée.

Je pense que c'était quand même une bonne idée et le chèvre-boîte est une tradition des Deux-Sèvres donc j'ai fait une offre de reprise

Beillevaire est déjà implanté dans les Deux-Sèvres depuis le rachat il y a quelques années de la fromagerie de Fontenille, près de Chef-Boutonne, où sont fabriqués chabichou et mothais-sur-feuille. Pascal Beillevaire, le PDG de la société entend donc parler de la fin de l'aventure de la fromagerie du pays des murets. "Malheureusement le résultat financier de cette création n'a pas été rendez-vous. Je pense que c'était quand même une bonne idée et le chèvre-boîte est une tradition des Deux-Sèvres donc j'ai fait une offre de reprise", raconte-t-il.

Le Saint-Héray, nouveau nom du chèvre-boîte

Le redémarrage va se faire "en douceur", prévient Pascal Beillevaire. Avec un volume de production deux à trois moins important et trois salariés au lieu de sept. Ce qui ne change pas c'est la recette bien sûr. "On la garde. Ce que faisait la fromagerie du pays des murets n'a pas à être contesté", rassure Pascal Beillevaire. L'innovation, elle se trouve dans les formats. Il y en aura trois dont un grand format qui pourra se vendre à la coupe et un "format hexagonal puisque ça se faisait un peu dans le coin autrefois", précise le chef d'entreprise. Ce chèvre-boite qui sera commercialisé sous le nom de Saint-Héray.

La production a redémarré le 1er septembre. Le temps de l'affinage, les premiers fromages devraient être commercialisés la première quinzaine d'octobre. Dans les points de vente Beillevaire - à Niort il y en a un sous les Halles notamment - et dans les grandes surfaces des Deux-Sèvres. Avec l'objectif à plus long terme de vendre le Saint-Héray un peu partout en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess