Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : fortement pénalisés, les voyages en cars tentent de redémarrer en Bourgogne

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le secteur des voyages en cars est au ralenti depuis le début de la crise sanitaire. Cette semaine, des autocaristes ont manifesté à Paris. Quels griefs ? Quels motifs d'espoirs ? On fait le point avec Pascal Girardot, directeur général de "Voyages Girardot", tour-opérateur basé à Chalon-sur-Saône.

Des autocars ont manifesté cette semaine à Paris (illustration)
Des autocars ont manifesté cette semaine à Paris (illustration) © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Dans la "Nouvelle éco" du 28 mai 2021, on s'intéresse à l'un des secteurs qui souffre le plus de la crise du Covid-19 : le tourisme. Mercredi 26 mai, une centaine d'autocaristes ont bloqué le quartier du ministère de l'économie, à Paris. Ils réclament davantage de soutien alors qu'ils sont quasiment à l'arrêt complet depuis plus de six mois. Le tour-opérateur "Voyages Girardot", 300 salariés, basé à Chalon-sur-Saône, et dont 30% de l'activité correspond à des voyages en cars, n'a pas manifesté, mais son directeur général Pascal Girardot, comprend cette colère. Il raconte que sa société a perdu 90% de son chiffre d'affaire depuis le début de la pandémie. Si les réservations reprennent de plus belle depuis le 19 mai, il attend avec impatience la réouverture totale des restaurants pour envisager un avenir plus serein. 

Pascal Girardot, directeur général de "Voyages Girardot", raconte les difficultés pour le secteur du voyage en cars

Plus de difficultés pour trouver des chauffeurs ? 

Face à l'arrêt de l'activité depuis des mois, il y a des craintes sur un manque de chauffeurs. "Dans ce secteur, sans aucun doute, il y aura un petit peu moins de main-d'œuvre, mais plus largement dans le secteur du tourisme, annonce Pascal Girardot. Dans l’hôtellerie, la restauration, ces secteurs qui ont une activité saisonnière et temporaire, une certaine main-d'œuvre s'est reconvertie ou a envisagé d’autres métiers. On verra au moment de la reprise combien de personnes seront au rendez-vous". 

Pascal Girardot craint que certains chauffeurs ne prennent la décision de changer de métier face au contexte

Choix de la station

À venir dansDanssecondess