Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : cette association aide les entrepreneurs à rebondir après une liquidation judiciaire

-
Par , France Bleu La Rochelle

L'association 60 000 Rebonds vient en aide aux entrepreneurs qui ont tout perdu : ceux dont l'entreprise a été placée en liquidation judiciaire. Depuis mars 2018, l'association a une antenne à La Rochelle pour les entrepreneurs de Charente-Maritime.

L'association 60 000 Rebonds aide les entrepreneurs après une liquidation judiciaire
L'association 60 000 Rebonds aide les entrepreneurs après une liquidation judiciaire © Maxppp - Christophe Morin

L'association s'appelle 60 000 Rebonds. Depuis mars 2018, elle a une antenne à La Rochelle pour les entrepreneurs de Charente Maritime. Vingt-cinq bénévoles (des coachs, des parrains, des experts) prennent en charge les anciens entrepreneurs pendant 24 mois pour les aider à rebondir, à retrouver un emploi, à reconstruire un projet dans cette période de leur vie très difficile. 

Il n'y a pas que l'aspect économique : une liquidation judiciaire c'est aussi un traumatisme psychologique. Gilles Desmouliers est responsable de 60 000 Rebonds à La Rochelle : "Toute la vie de l'entrepreneur s'écroule, nous on parle des trois D : dette, dépression, divorce. Alors l'une des premières étapes c'est de reconstruire sa confiance en lui, reprendre pied, faire son deuil de tout ce qui s'est passé avant pour se reprojeter dans l'avenir."

Cet accompagnement psychologique c'est le coach qui s'en charge. En parallèle, le parrain s'occupe des perspectives concrètes. Il établit un projet professionnel avec l'entrepreneur : "C'est un accompagnement totalement personnalisé. On ne travaille pas sur l'entreprise, on travaille avec la personne pour se reconstruire, on est dans le travail de l'humain". 

Une vie professionnelle, c'est un projet. Et aujourd'hui, on voit toute la difficulté de se projeter

Et les entrepreneurs qui cherchent à rebondir ont un profil atypique. 50% d'entre eux ont près de 50 ans : "Ils doivent réapprendre à se vendre, à se présenter, à faire des CV, à aller à des entretiens etc, ce qui n'est pas toujours facile pour des personnes qui ont été pendant des années entrepreneurs et donc pas dans des postures de recherche d'emploi."

C'est là aussi que l'accompagnement psychologique est important : "Il faut les mettre en situation de pouvoir repartir. Les bénévoles de l'association font des ateliers sur la confiance en soi, sur la manière de se préparer à des entretiens etc, etc."

Cette année forcément, la crise sanitaire n'est pas sans conséquences : "On sent que c'est plus difficile ! Une vie professionnelle c'est un projet quel qu'il soit et aujourd'hui on voit toute la difficulté de se projeter, tout simplement parce que les perspectives économiques ne sont pas là. Retrouver un boulot c'est très compliqué, repartir dans un projet d'entreprise ça l'est aussi.  Donc on sent cette difficulté à redémarrer."

Alors chaque entrepreneur qui rebondit est une belle victoire pour l'association : "On contribue à quelque chose, c'est ça qui est important. A ce qui se passe dans notre région et puis on contribue à donner le petit coup de pouce, la petite aide  à des personnes. On contribue modestement à leur projet donc on est très heureux quand ça réussi, c'est évident."

Depuis 2018, trente entrepreneurs ont été accueillis par l'antenne de Charente-Maritime de 60 000 Rebonds. 10 d'entre eux ont déjà rebondi dans un activité salariale ou en recréant une entreprise.

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess