Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : chez Cheminées Poujoulat, l'impact de la crise moins fort que prévu

-
Par , France Bleu Poitou

Près de Niort, Cheminées Poujoulat n'a pas été épargné par la crise du coronavirus avec une baisse du chiffre d'affaires l'an dernier. Pour 2021, les perspectives s'annoncent "correctes" mais l'année débute avec beaucoup d'incertitudes.

Erwan Crenn est le directeur du site de Granzay-Gript / Saint-Symphorien de Cheminées Poujoulat
Erwan Crenn est le directeur du site de Granzay-Gript / Saint-Symphorien de Cheminées Poujoulat © Radio France - Noémie Guillotin

C'est le leader européen des conduits de cheminées : Cheminées Poujoulat, un groupe de 1500 salariés dont la moitié sur son site principal situé à cheval sur Granzay-Gript et Saint-Symphorien, dans les Deux-Sèvres. 

Poujoulat a fermé plusieurs semaines pendant le premier confinement. La crise sanitaire a entraîné une baisse du chiffre d'affaires mais l'entreprise a limité la casse. "Nous avons un exercice 2020-2021 en retrait, entre - 7 et - 10% de chiffre d'affaires. Mais on était partis sur bien plus que ça au début de la crise et on est sur une dynamique plutôt positive puisque nos mois de décembre et janvier sont au-delà des chiffres de l'année dernière", détaille Erwan Crenn, le directeur du site de Granzay-Gript Saint Symphorien. 

On a envie d'être mieux chez soi

L'activité a repris notamment parce que la maison a la cote. "Les gens se sont re-concentrés sur leur maison. On a envie d'être mieux chez soi. Cela passe aussi par le plaisir du chauffage au bois donc on a eu un développement de cet aspect-là", explique le directeur.

Poujoulat qui doit s'adapter également aux nouvelles mesures de transition écologique. "L'arrêt du fioul, l'arrêt du gaz. On va devoir adapter nos gammes". Mais pas de baisse d'activité attendue, plutôt un transfert.

Le groupe va bénéficier du plan de relance du gouvernement pour l'industrie. Une enveloppe de 800.000 euros est déjà validée pour développer la branche bois/énergie, dans un autre site que celui des Deux-Sèvres. A Granzay-Gript Saint Symphorien, un autre projet est en cours pour réduire l'impact écologique du site : panneaux photovoltaïques installés au printemps prochain, développement des LED dans les ateliers, isolation des bureaux... 

2021 et ses incertitudes

Pour 2021, Erwan Crenn prévoit "des perspectives correctes. On devrait retrouver un niveau de chiffre d'affaires équivalent à celui de 2019. Après tout dépend de l'évolution de la situation sanitaire". Y aura-t-il un troisième confinement ? "Cela veut dire que nos clients ne peuvent pas ouvrir leurs showroom et donc ne peuvent pas vendre leurs cheminées, leurs poêles. C'est aussi l'arrêt de délivrance des permis de construire. Tout ça peut avoir un impact sur notre activité suivant comment évolue la pandémie", précise le directeur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess