Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Colvert, société de cyclo logistique à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Colvert est une jeune entreprise rémoise créée il y a un mois par trois jeunes entrepreneurs. Leur ambition : développer et redonner ses lettres de noblesse au métier de coursiers à vélos dans la Cité des Sacres. Rencontre avec l'un des co-fondateurs.

Rémi Boxho, co-fondateur de la société de coursiers à vélos Colvert
Rémi Boxho, co-fondateur de la société de coursiers à vélos Colvert © Radio France - Aurélie Jacquand

A l'origine de l'entreprise Colvert il y a trois jeunes entrepreneurs : Aurélien et Arthur "Ils faisaient déjà de la livraison de repas pour les plateformes que l'on connaît et ils voulaient changer et s'affranchir de tout ça", explique Rémi Boxho, le troisième co-fondateur dont le métier de base est entrepreneur dans le tourisme. Il y a un mois ils créent donc Colvert, pour faire de la cyclo logistique.

"On s'adresse par exemple à un cabinet d'avocats qui voudrait transférer un dossier rapidement, ou encore des agriculteurs pour lesquels on livre des paniers bio ou même des commerçants qui voudraient faire de la livraison en plus du click and collect... _nos clients sont très variés_", précise Rémi qui consacre en ce moment ses journées à démarcher de futurs clients. Parmi eux, Yves Leboeuf patron de la brasserie Senses Browing au Shed de Reims : "Les clients nous demandent déjà comment faire pour recycler les bouteilles par exemple, donc on va le proposer et on verra si ça plaît".

Un service facturé à l'entreprise, qui peut ou non le répercuter à ses clients

Afin de créer leur société, Aurélien, Arthur et Rémi ont investi 10 000 euros et fait un emprunt, afin d'acheter les vélos cargos notamment, mais aussi pour investir dans un entrepôt dans le centre-ville de Reims : "Ca nous permettra de proposer des services de stockages tampons", précise Rémi, "Et puis on aimerait pouvoir faire le dernier kilomètre pour les colis ou même pour les courses dans le centre-ville".

Chaque coursier peut transporter de 1 à 300 kilos. La course est facturée selon le poids (de 5 à 20 euros) à l'entreprise qui fait livrer, libre à elle ensuite de répercuter le coût sur ses clients : "On facture déjà des livraisons puisqu'on utilise du carburant et que ça nous prend du temps", explique Yves Leboeuf de la brasserie Senses Browing, "Donc autant transformer ça de manière écologique".

Les fondateurs de Colvert ont investi 10 000 euros notamment pour le matériel et les vélos
Les fondateurs de Colvert ont investi 10 000 euros notamment pour le matériel et les vélos © Radio France - Aurélie Jacquand

Pour le moment les trois fondateurs de Colvert sont seuls pour faire les livraisons et ils ne vivent pas encore de leur activité, mais leur ambition à terme est de créer une Scop : "Chaque coursier sera à la fois salarié et associé, que chacun puisse prendre des responsabilités et reprendre la main sur ce métier de coursier qui est passionnant", conclut Rémi Boxho. Colvert ne s’est pas fixé ni d’objectif ni de limite en terme d’effectif, tous les coursiers seront les bienvenus.

Rencontre avec l'un des co-fondateurs de Colvert

Choix de la station

À venir dansDanssecondess