Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : comme autrefois, le camion épicerie "Lokalité" sillonne l'Aunis et la Saintonge

-
Par , France Bleu La Rochelle

L'épicerie itinérante Lokalité sillonne l'Aunis et la Saintonge depuis le 2 mars. Cédric Fuster, un ancien commercial propose 500 références, des produits frais et locaux aux habitants des petits villages et hameaux, et le bouche à oreille fonctionne déjà

Le camion épicerie Lokalité s'arrête dans 80 villages ou hameaux d'Aunis et Saintonge
Le camion épicerie Lokalité s'arrête dans 80 villages ou hameaux d'Aunis et Saintonge © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Autrefois, dans les villages, on attendait le boulanger ou l'épicier qui annonçait son arrivée en klaxonnant. Depuis le 2 mars, Cedric Fuster annonce son arrivée avec un air de musette, et n'oublie pas d'actionner son klaxon au volant de son camion épicerie "Lokalité", un camion bleu qui fait étape sur les places des village, ou au bord des routes. Du mardi au samedi, il enchaine 5 tournées, 80 points d'arrêt où il stationne une demi heure, qu'il y ait du monde, ou pas, pour fidéliser la clientèle. 

Au bout d'à peine deux mois, le bouche à oreille fonctionne, Cédric Fuster est satisfait : "Je rencontre entre 20 et 60 clients par jour, c'est un bon début. J'étais parti sur un prévisionnel sur un prévisionnels de 25 à 30 clients par jour, et certaines tournées, je suis au double". Pour attirer la clientèle, il utilise internet, les réseaux sociaux qu'il entretien en postant des messages pendant les arrêts, quand la clientèle est un peu moins importante. Cédric Fuster a d'ailleurs bouclé son plan de financement grâce à une collecte en ligne qu'il a réussie à 80%. A bord de son camion, il propose 500 références de produits,  une base d'épicerie, avec des marques bien connues que les clients recherchent, des produits locaux et des produits frais. 

Le camion stationne parfois sur les bords de route, pour aller au plus près des habitants comme ici à Fraise, près d'Anais
Le camion stationne parfois sur les bords de route, pour aller au plus près des habitants comme ici à Fraise, près d'Anais © Radio France - Marie-Laurence Dalle

L'objectif n'est pas de remplacer les courses au supermarché, mais d'être complémentaire, et de rendre du service. Et les habitants des villages sont sensibles à sa présence. "J'essaye de venir chaque fois, pour lui dire qu'on est content qu'il soit là, et qu'il continue à venir" avoue une habitante d'Anais, un tout petit hameau qui est devenue une fidèle de Lokalité. Sa voisine se fait désormais livrer un pack d'eau toutes les semaines par Cedric Fuster, et a déjà une liste de produits qu'elle achète systématiquement au camion : "ça amène une convivialité, ça redonne un petit peu de vie aussi" dit-elle. Les deux femmes, ont échangé quelques mots en s'approchant du camion. C'est justement l'objectif de cet ancien commercial, qui a décidé "d'aller où personne ne va", il s'est donné deux ans pour devenir indispensables aux habitants d'Aunis et de Saintonge. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess