Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Eco : dans le Morbihan, plusieurs entreprises travaillent sur les paquebots du futur

-
Par , France Bleu Armorique

Les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire veulent équiper leurs futurs paquebots de voiles pour mieux répondre à la transition écologique. Plusieurs entreprises du Morbihan travaillent sur le dossier.

Des paquebots de 200 mètres équipés de voiles sont en projet
Des paquebots de 200 mètres équipés de voiles sont en projet - Chantiers de l'Atlantique

L'objectif est simple : Il faut que les grands navires de demain, navires à passagers et navires de charge, s'inscrivent dans la transition écologique et réduisent leur empreinte carbone. Depuis cinq ans, Multiplast, à Vannes, spécialisée et reconnue dans la fabrication de grands voiliers de course, travaille avec d'autres entreprises du Morbihan, comme Lorima, spécialiste de la fabrication de mâts, CDK Technologies, SMM, pour l'outillage et Avel Robotics, sur ce projet de mâts et de grandes voiles. 

Une section du mât dans son moule chez Multiplast à Vannes
Une section du mât dans son moule chez Multiplast à Vannes © Radio France - François Rivaud

Les mâts d'abord. Ils devraient culminer à 95 mètres. Un produit d'exception, pour Yann Penfornis, le directeur général de Multiplast : "L'entreprise est connue dans le monde entier pour concevoir et assembler des multicoques géants, vainqueurs de nombreuses courses et détenteurs de nombreux records. Nous savons fabriquer des mâts de 40 à 45 mètres en un seul morceau. Là on se partage le travail à trois entreprises et on fabrique chacun un tronçon de mât en carbone avant l'assemblage". 

Les voiles ensuite : d'une surface de 1.200 mètres carrés, leur poids dépassera les quatre tonnes. "Les voileries traditionnelles ne peuvent nous venir en aide car là, le projet est d'une taille exceptionnelle. Les renforts seraient trop épais et ça ne passerait pas dans les machines à coudre", précise Yann Penfornis. Alors chez Multiplast, on a conçu une voile en matériau composite : la voile est constituée de différents panneaux en fibre de verre au milieu d'un cadre rigide en carbone.  

Multiplast est ici associée à un projet industriel d'envergure. Habituée aux grands multicoques, l'entreprise estime qu'il y a là une vraie carte à jouer. On verra le résultat en 2022 quand seront installés un mât et une voile prototypes à l'échelle 1 sur le site des chantiers navals de Saint-Nazaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess