Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : à Rennes, des jeunes créent une entreprise pour l'été... et ils recrutent !

-
Par , France Bleu Armorique

C'est un projet entièrement pensé et réalisé par des jeunes. La Coopérative jeunesse de services de Rennes (Ille-et-Vilaine) recrute cet été une dizaine de jeunes âgés de 16 à 18 ans. L'objectif est de découvrir l'entrepreneuriat et de se faire une première expérience professionnelle.

Les jeunes de la coopérative jeunesse de services de Rennes prennent toutes les décisions ensemble.
Les jeunes de la coopérative jeunesse de services de Rennes prennent toutes les décisions ensemble. - Coopérative jeunesse de services

La Coopérative jeunesse de services (CJS) de Rennes recrute ! Elle cherche une dizaine de personnes, âgées entre 16 et 18 ans. L'objectif est d'apprendre à un groupe de jeunes à créer et gérer une entreprise pendant les deux mois de l'été, en juillet et août.

Au début de l'été, les inscrits se réunissent toute une semaine pour discuter de leur entreprise éphémère. Ils sont encadrés par Yves et Jérémy, âgés de 30 et 25 ans. Jérémy a déjà été animateur d'une CJS à Saint-Brieuc en 2016 et il a souhaité retenter l'aventure cette année. « La première semaine, les jeunes vont donc choisir quel type d'entreprise ils veulent créer. Les années précédentes, ils ont réalisé de l'archivage, du jardinage ou encore de la mise sous pli. Chaque jeune intègre ensuite le comité qui l'intéresse.» Comme dans une entreprise classique, les jeunes créent un comité exécutif et un conseil d'administration. À la fin de la première semaine, les jeunes accueillent les acteurs locaux pour démarcher des clients potentiels.

Un premier salaire

L'été dernier, Lou s'est inscrite à la CJS de Rennes. Elle avait 16 ans, l'âge minimal pour participer au projet. «Comme j'étais mineure, c'était vraiment un moyen pour moi d'avoir un premier emploi et de faire de nouvelles expériences. Ça m'a aussi permis de rencontrer de nouvelles personnes. » Grâce à ce premier emploi, Lou a pu toucher son premier salaire, un peu moins de 200 euros pour les deux mois. « La rémunération dépend du nombre de contrats qu'on peut avoir et du nombre de jeunes participants. C'est nous qui décidons comment répartir l'argent à la fin de l'été. Nous avions choisi de partager équitablement. » Les jeunes qui ont déjà participé à une coopérative jeunesse de services peuvent s'inscrire à nouveau pour cet été 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess