Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : des pâtes 100% bretonnes bientôt en grande surface

-
Par , France Bleu Armorique

Thibault Fondronnier et Aurélie Benoist ont lancé à Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) la fabrication de pâtes au blé de l'ouest, vendues en supermarché début novembre. Des déclinaisons aux algues, au curry et à l'encre de seiche seront également proposées.

Le couple vient de recevoir sa première camionnette de livraison aux couleurs de Maison Hermine.
Le couple vient de recevoir sa première camionnette de livraison aux couleurs de Maison Hermine. © Radio France - Maxime Glorieux

Dans un entrepôt à Châteaubourg (Ille-et-Vilaine), des monteurs italiens s'affairent pour installer la chaîne de fabrication de Maison Hermine, une nouvelle marque de pâtes 100% bretonnes. "On a surtout des machines qui sont grandes car elles respectent les techniques des fabricants italiens de pâtes, explique Thibault Fondronnier, co-fondateur de Transparence, l'entreprise à l'origine du projet. On a voulu les reproduire avec du blé de l'ouest et réinventer un petit bout de Bretagne avec un petit bout d'Italie."

À la spiruline de Brocéliande

Dans la famille de sa collaboratrice, Aurélie Benoist, on retrouve des négociants agricoles du sud de Rennes. Après des années dans l'agro-alimentaire, le couple voulait revenir à la production locale avec ces pâtes bretonnes. Au blé complet, au blé noir, mais également aux algues, au curry, à l'encre de seiche et... à la spiruline de Brocéliande. "On a opté pour un séchage lent qui permet de conserver les nutriments", ajoute l'entrepreneur au milieu des machines. Une gamme bio sera proposée avec 50% d'ingrédients bretons. 

Thibault Fondronnier et Aurélie Benoist embaucheront trois personnes d'ici 2021 et peut-être cinq autres l'année suivante. Ils sont les seuls bretons à avoir obtenu le label "Initiative remarquable". Leur projet, retardé par le coronavirus, a démarré il y a un an et demi. 

Le village breton au rayon épicerie !"

Le duo vise une large clientèle, dans des épiceries ou des supermarchés. "Nos pâtes seront plus chères qu'un paquet lambda. Nous n'avons pas beaucoup de marge de manœuvre mais nous sommes prêts à la négociation avec les distributeurs. On est un peu le village gaulois, ou plutôt le village breton au rayon épicerie !". Ils espèrent également pouvoir travailler avec des collectivités locales. La mise en vente est prévue début novembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess