Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La Nouvelle Eco" : les salariés de la jardinerie Maudet de Beaumont-sur-Sarthe en deviennent actionnaires

-
Par , France Bleu Maine

Les cinq salariés de la jardinerie Maudet à Beaumont-sur-Sarthe deviennent actionnaires de leur entreprise. Cette jardinerie qui existe depuis 2007 vend aussi du fioul et du matériel de motoculture, du bricolage. le patron prépare son départ.

La jardinerie Maudet à Beaumont-sur-Sarthe
La jardinerie Maudet à Beaumont-sur-Sarthe - @maudet capture d'écran

Jean-Pascal Maudet, le patron de Maudet diversifie ses activités et en même temps prépare son départ.

Cette entreprise familiale basée à Beaumont-sur-Sarthe existe depuis 2007. Aujourd'hui, c'est un espace de plus de 2.000 m2 avec plus de 20.000 références. Il y a tout pour le jardin mais aussi de la motoculture, du fioul, et du matériel de bricolage.

Les cinq salariés sont devenus actionnaires depuis le début du mois.

La jardinerie Maudet à Beaumont-sur-Sarthe
La jardinerie Maudet à Beaumont-sur-Sarthe - @Maudet capture d'écran

Le patron a 80% des actions avec son frère et les 5 salariés se partagent les 20% restants

Cette entreprise compte plusieurs branches d'activité. Il y a les combustibles avec notamment la vente de fioul, il y a des céréales pour les agriculteurs, la motoculture, le bricolage et la jardinerie avec les graines, les plants, plus les outils de jardin. Au total, c'est une surface de 2.000 m2 avec plus de 20.000 références.

"En fait, juridiquement, c'était plus simple de séparer les branches" souligne Jean-Pascal Maudet, le patron de Maudet. "On avait déjà fait les combustibles, et en préparant la séparation entre la jardinerie et le bricolage, je me suis dit que ça serait bien d'impliquer mes collaborateurs et de préparer en même temps mon départ".

Les cinq salariés sont ainsi actionnaires depuis le début de ce mois d'octobre. Le patron Jean-Pascal Maudet a 80% des actions avec son frère et les salariés ont les 20% restants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess