Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La nouvelle éco : des solutions pour rendre l'aviation plus verte

Par

Chaque jour, France Bleu Occitanie donne la parole aux entrepreneurs de la région Occitanie. Zoom sur Ascendence Flight Technologies, une start-up toulousaine qui propose des solutions pour décarboner l'aviation.

Ascendence Flight Technologies développe des systèmes de propulsions hybrides pour les avions. Ascendence Flight Technologies développe des systèmes de propulsions hybrides pour les avions.
Ascendence Flight Technologies développe des systèmes de propulsions hybrides pour les avions. © Radio France - Benjamin Fontaine

Ascendence Flight Technologies est une start-up toulousaine fondée en 2018. Elle développe des solutions pour décarboner l'aviation comme l'avion ATEA. Jean-Christophe Lambert, le PDG de l'entreprise, nous éclaire sur le sujet. 

Publicité
Logo France Bleu

Quelles sont les technologies que vous développez ?

On développe une alternative à l'hélicoptère avec une motorisation hybride électrique qui permet de décoller verticalement, et notamment de transporter cinq personnes. Il peut aussi servir pour du service médical ou des urgences sanitaires.

Il a différents attraits, comme gagner 50 à 80% d'émissions, et diviser par quatre le bruit, ça c'est la première offre qui s'appelle ATEA. La deuxième offre s'appelle STERNA, c'est un ensemble de technologies hybrides qu'on propose aux avionneurs - les personnes qui proposent des avions, des hélicoptères, des drones - pour hybrider et décarboner leurs solutions.

C'est plus cher de proposer des solutions hybrides pour des avions par rapport à des technologies classiques ? 

Non, ça peut même être moins coûteux. Forcément, ça demande beaucoup d'ingéniosité et de travail, sur à la fois le prix de l'avion, mais aussi le coût à la maintenance, mais on peut gagner au niveau économique, que ce soit à l'achat, ou au coût à la maintenance. 

On peut vraiment gagner sur les deux tableaux, économique et écologique.

Y a-t-il un risque de perte d'autonomie des avions avec des systèmes hybrides ?

Oui, forcément, quand vous travaillez sur des appareils qui ont pour vocation de réduire l'empreinte environnementale, vous avez des compromis à faire

Aujourd'hui on ne fait pas de compromis sur la sûreté, on a des performances équivalences à celles des avions qu'on développe qui sont traditionnellement thermiques mais vous allez avoir potentiellement moins d'autonomie ou un système qui est un peu plus lourd que l'existant, mais je pense que c'est un mal nécessaire pour proposer des appareils plus valeureux. 

Pour l'instant, ces systèmes hybrides sont conçus pour de petits appareils. Dans les années à venir, est-ce possible de les voir se développer sur de plus gros avions ?

Ce sera possible, oui. Je pense que tout le monde y travaille, mais ce sera avec une échéance un peu plus longue : on parle plutôt de 2030, 2035 pour les avions moyens et longs courriers, mais ça commence dès maintenant par les petits avions. C'est pour ça que l'histoire commence dès maintenant, et elle commence avec les solutions sur lesquelles on travaille. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu