Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : deux cinémas d'art et d'essai des Baronnies se battent pour survivre

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La famille Georgel, une "famille de cinéma", fait l'objet d'un documentaire diffusé ce samedi 28 novembre sur France 2. Mylène Georgel possède deux cinémas d'art et d'essai dans les Baronnies. Elle nous raconte ses difficultés actuelles dans la "nouvelle éco".

Le cinéma l'Arlequin à Nyons dans la Drôme.
Le cinéma l'Arlequin à Nyons dans la Drôme. - Mylène Georgel

Coup de projecteur sur la famille Georgel, une "famille de cinéma", qui possède notamment deux cinémas, d'art et d'essai, dans les Baronnies. France 2 leur a consacré une partie de leur documentaire diffusé ce samedi 28 novembre à 13h15.

La nouvelle éco avec Mylène Georgel à la tête de l'Arlequin à Nyons et du Florian à Vaison-la-Romaine

Diriger des cinémas : une histoire de famille

Mylène Georgel est à la tête du cinéma l'Arlequin à Nyons et le Florian à Vaison-la-Romaine. Si son histoire est racontée dans ce documentaire, c'est qu'elle est très belle, elle baigne depuis toute petite dans le cinéma.

"En 1993, mon père Jean-Claude Georgel a racheté le cinéma de Nyons puis en 1997 celui de Vaison, mais depuis toute petite il s'occupait de cinéma en Haute-Savoie, je dormais dans la camionnette quand les projections de son cinébus terminaient tard" explique Mylène Georgel. Sa grande sœur a aussi géré un cinéma pendant un moment et son frère tient toujours celui de Villard en Haute-Savoie. "J'ai été apprentie avec mon père en 2004 puis j'ai repris la gestion des deux cinémas d'art et d'essai dans les Baronnies en 2010" précise Mylène Georgel. 

Des pertes très importantes en 2020

Cette année, à cause de l'épidémie de coronavirus, est très compliquée pour Mylène Georgel. "C'est déjà beaucoup d'organisation, de sacrifices de faire vivre deux cinémas d'art et d'essai dans des petits coins comme les Baronnies, alors cette année c'est particulièrement dur". 

"Au 31 octobre, j'avais 60 % de pertes, c'est une année très difficile"

"Pendant le premier confinement, on a décalé les crédits, repousser au maximum les factures, mais là ce n'est plus possible" explique Mylène Georgel. "J'ai ouvert un cinéma tout neuf de trois salles en avril 2019 à Vaison-la-Romaine, c'est beaucoup d'investissements et là ça tombe très mal

Cinéma Le Florian à Vaison-la-Romaine.
Cinéma Le Florian à Vaison-la-Romaine. - Mylène Georgel

"Au 31 octobre, j'accusais 60% de pertes par rapport à une année normale. Octobre, novembre et décembre c'est 50% de notre chiffre d'affaires donc la perte est énorme".

Une réouverture le 15 décembre, mais avec un couvre-feu

Le Président de la République a a annoncé une réouverture prévue pour les cinémas le 1( décembre prochain mais un couvre-feu sera alors instauré à 21h." On va travailler à fond, surtout pendant les vacances de Noël, pour essayer de s’en sortir" précise Mylène Georgel. "D’habitude je ferme les jeudis, _là on va ouvrir 7 jours sur 7 et on va essayer de rajouter et de décaler les séances parce qu’à cause du couvre feu les séances à 21h vont être interdites_, il faudra les faire avant, il va falloir s'organiser au mieux".

Une programmation complexe, des films reportés

"On va rouvrir mais j'espère que les distributeurs vont gérer parce que de nombreux films ont été décalés, leurs sorties reportées à dans un an pour certains", précise Mylène Goergel qui ne sait pas encore ce qu'elle va pouvoir programmer.  « Les Tuche 4 » par exemple, car on ne fait pas que de l’art et essai mais aussi des films pour les familles, devait sortir là et a été repoussé à février". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess