Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : du silo à céréales à la couverture pour immeuble, le pari post-crise d'une société marnaise

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Basée à Châlons-en-Champagne (Marne), l'entreprise Privé SA, spécialisée dans les silos à céréales, se lance dans une nouvelle aventure : la couverture pour immeuble et maison. Elle représente 10% de la production actuelle, l'objectif est d'atteindre les 50%.

Privé SA est spécialisée dans la construction et l'export des silos à céréales.
Privé SA est spécialisée dans la construction et l'export des silos à céréales. © Radio France - Stéphane Maggiolini

Début septembre, Jean Castex se rendait à Châlons-en-Champagne pour faire le service après vente de son plan de relance. Il avait choisi de mettre en avant l'exportation et avait visité une entreprise marnaise pionnière en la matière : Privé SA, spécialisée dans la construction, la vente et l'export de silos à céréales. Inquiet par la crise économique, liée au Covid-19, le PDG de Privé SA, Jean-Michel Privé, a décidé de se lancer dans un nouveau produit.

Des couvertures pour immeubles et maisons

Les silos sont un carton depuis des dizaines d'années mais ils sont aussi très sensibles à l'investissement agricole. Jean-Michel Privé se tourne petit à petit sur la production de couvertures pour immeubles et maisons, "c'est un nouveau produit et je pense que ce sera moins sensible à la crise parce que dans le plan de relance, il est prévu beaucoup de réhabilitation de bâtiment et je pense que nos produits conviennent", explique le PDG de Privé SA.

Se réinventer pour survivre

Limiter la casse économique et sociale engendrée par la crise sanitaire, c'est l'objectif de cette semi-reconversion. "Il faut continuer à se réinventer parce que la couverture on la fabrique depuis 20 ans mais c'était un produit nouveau qui n'était pas tellement apprécié en France. Maintenant il l'est de plus en plus donc j'espère qu'on va bénéficier de l'investissement qu'on a fait", argumente Jean-Michel Privé. 

Objectif 50%

La production en elle-même n'a rien d'inédit, là où Jean-Michel Privé mise, c'est sur la part que va prendre la couverture dans son usine. "Actuellement c'est 10% de notre activité, on espère arriver à la moitié", s'enthousiasme le PDG. Il veut se donner les moyens de mieux rechercher, de mieux s'équiper pour mieux produire. Des objectifs atteignables selon lui grâce au plan de relance présenté par le premier ministre.

La nouvelle éco sur Privé SA

Retrouvez la chronique "la nouvelle éco" à 7h17 tous les jours sur France Bleu Champagne-Ardenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess