Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Eco : Eclair Industrie à Florange se développe grâce à des purificateurs d'air

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La société Eclair Industrie basée à Florange se développe malgré la crise du Covid. Spécialisée dans l'électricité, le photovoltaïque, la méthanisation et l'automatisation, l'entreprise grandit grâce à une nouvelle branche d'activité : la purification d'air.

Jean-Louis Atzenhoffer, chargé d'affaires chez Eclair Industrie qui distribue des purificateurs d'air
Jean-Louis Atzenhoffer, chargé d'affaires chez Eclair Industrie qui distribue des purificateurs d'air © Radio France - Cécile Soulé

Ils ressemblent à une grande boite blanche et ont l'air tout simple vu de l'extérieur mais à y regarder de près, les purificateurs d'air distribués par Eclair Industrie sont complexes, ils coûtent entre 800 et 5.000 euros selon les modèles. Jean-Louis Atzenhoffer est chargé d'affaires dans l'entreprise : "Grâce à des capteurs, ils peuvent filtrer l'air et débarrasser les agents chimiques, bactériologiques ou virucides, notamment le coronavirus, qui se trouvent dans l'atmosphère". 

Utilisables dans des bureaux, à l'hôpital et bientôt dans des bus

Ces purificateurs d'air peuvent être utilisés dans différents espaces clos, que ce soit des petites surfaces de 30 à 40 m2 jusqu'à des pièces de 120 m2 : "On les utilise dans toute type de bureaux, dans des chambres covid à l'hôpital et on va le tetser dans des bus scolaires et bus de ville", ajoute Jean-Louis Atzenhoffer.  

Jean-Louis Atzenhoffer, chargé d'affaires chez Eclair Industrie

Des embauches grâce à cette nouvelle activité

Eclair Industrie vend 200 purificateurs d'air chaque mois dans tout le Grand Est. Depuis le début de l'année, l'entreprise a embauché une vingtaine de personnes sur la cinquantaine de salariés qu'elle emploie actuellement, "en partie grâce à cette nouvelle activité qui marche très fort avec l'épidémie de coronavirus", reconnait le chargé d'affaires. 

L'entreprise qui fabrique ces purificateurs d'air est basée à Nantes et comme ces machines sont complexes, elles ne peuvent pas être vendues directement dans le commerce, il faut des entreprises spécialisées pour les distribuer. Et une communication à développer aussi. Le ministre Alain Griset qui a rencontré ce jeudi le représentant d'Eclair Industrie sur le Salon à l'Envers, salon d'entreprise à Thionville, a promis de l'aider à ce niveau-là.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess