Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : Edgard Grospiron lance ses "masterclasses"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le champion haut-savoyard de ski de bosses lance ses premières "masterclasses" au cours de ce mois de septembre 2020. Après des années comme conférencier auprès des entreprises, Edgard Grospiron se lance dans le coaching des particuliers. Au programme : motivation et savoir rebondir, évidemment !

Edgard Grospiron à Chambéry, devant les locaux de France Bleu Pays de Savoie
Edgard Grospiron à Chambéry, devant les locaux de France Bleu Pays de Savoie © Radio France - Nelly Assénat

On l'a connu champion olympique et triple champion du monde de ski de bosses, à la fin des années 80 et début des années 90. Edgar Grospiron est devenu conférencier depuis une vingtaine d'années. Le Haut-Savoyard met à profit son expérience de sportif de haut-niveau pour donner des conseils en motivation par exemple, lors de séminaires d'entreprises. 

Ce mois de septembre 2020, Edgar Grospiron lance des "Masterclasses", sortes de séances de coaching à destination du grand public, qu'on peut se procureur sur internet. La première Masterclasse est intiluée "Rebondir après une crise". 

"Ceux qui vont oser créer une entreprise aujourd'hui seront assez peu nombreux, il faut se lancer"-Edgard Grospiron

France Bleu Pays de Savoie : Nous sommes en pleine crise et vous nous dites qu'on peut rebondir après une crise ?

Edgard Grospiron : Exactement, ce n'est pas parce qu'ont subit cette crise que nous subissons tous, qu'on ne peut pas agir dessus et notamment sur les conséquences qu'elle peut avoir sur nos vies et nos boulots. 

Vous vous appuyez sur votre expérience personnelle ?

J'en ai connu des crises, dans le ski évidemment et dans ma vie également. Je me suis aperçu que parfois même ces crises pouvaient être l'occasion de faire de très belles pirouettes ! Une crise c'est aussi potentiellement un superbe opportunité. 

On vous connaissez conférencier sur scène et vous créez aujourd'hui des masterclasses qu'on peut suivre à domicile, derrière notre ordinateur. Il y avait une demande  de ces séances de coaching ?

Depuis une vingtaine d'années je parle devant des publics d'entreprises, et des gens viennent me voir en me disant qu'ils auraient adoré que leurs enfants ou leur épouse entendent ça... J'ai saisi l'opportunité de la crise sanitaire où j'ai eu pas mal de temps pour réfléchir, pour lancer une première masterclasse sur la thématique "rebondir après une crise" et donc m'adresser aux particuliers. La masterclasse est une série de 10 épisodes en vidéo, qu'on peut regarder quand on veut. 

Effectivement, pour 250 euros environ, on peut suivre des conseils de motivation d'Edgard Grospiron. Alors par exemple, nous sommes en crise, pas bien, que pouvez-vous nous dire par exemple ?

Il y a trois fondamentaux lors d'une crise : endiguer la crise, reposer les fondamentaux qui ont été ébranlés et repartir en conquête. Prenons l'exemple de la crise sanitaire ou économique. Vous n'y êtes pour rien. Imaginons que vous ayez peu d'argent devant vous, que vous perdiez votre travail et que vous ayez des emprunts : on voit comment la crise révèle des fondamentaux que vous avez peut-être oubliés. Dans cet exemple, ça peut rappeler à certains qu'ils ont oublié d'économiser. Alors c'est plus facile à dire qu'à faire, mais ça nous montre quel fondamentaux il faut reposer. Ici ce sera peut-être d'économiser un peu d'argent pour voir venir 

Un de vos mots-clés, c'est la motivation. On peut encore créer quelque chose pendant une crise, créer une entreprise par exemple ?

C'est même le moment de le faire car ceux qui vont le faire seront peu nombreux.  Il y a des opportunités. Ceux qui vont attendre que les planètes soient alignées se lanceront quand d'autres un peu fous auront de l'avance. Dans ces moments-là il vaut mieux être utopique et oser, être un peu fou. Si vous regardez l'Histoire, c'est à la sortie des grandes crises que de grandes choses se sont faites. 

Quel est votre slogan, votre mantra, votre conseil ou phrase clé si on ne devait en garder qu'une ?

Il y en a une que j'adore c'est de dire que "champion ce n'est pas un statut, c'est un état d'esprit". Tout le monde peut être champion et avoir cet état d'esprit de champion dans son domaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess