Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : en Isère l'immobilier résiste plutôt bien face à la crise

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font l'économie dans le département. Aujourd’hui, gros plan sur le marché immobilier qui résiste plutôt bien en Isère face à la crise sanitaire et ses conséquences économiques.

L'e marché immobilier en Isère a plutôt bien résisté en 2020 malgré la crise sanitaire et la crise économique
L'e marché immobilier en Isère a plutôt bien résisté en 2020 malgré la crise sanitaire et la crise économique © Maxppp - Thomas Padilla / /MAXPPP

Faut-il vendre ? Faut-il acheter ?  Est-ce le bon moment ? Invité de "La nouvelle éco" de France Bleu Isère ce mardi, Jean-Paul Girard, le président de la FNAIM, fédération d'agences immobilières en Isère pour faire le point sur l'état du marché et des transactions dans le département.

L’immobilier a-t-il laissé des plumes dans cette crise qui a débuté il y a un an maintenant ? 

On a encore la chance d’avoir un marché qui fonctionne bien. C’est vrai que l’année 2019 a été une année exceptionnelle en terme de ventes immobilières en France, et en 2020, malgré le Covid, les résultats sont encore très bons. C’est-à-dire qu’on a un marché immobilier qui reste à un haut niveau avec un nombre de ventes qui s’est très bien porté. En 2019, on était sur 1.070.000 transactions en France, en 2020 on est à 980.000, ce qui veut dire que, malgré le Covid et malgré quatre mois d’inactivité ou d’activité réduite, on a récupéré quand même le retard. On est donc sur une belle année sur le plan des transactions immobilières, sachant que la moyenne annuelle d’une "bonne année" c’est à peu près 850.000 transactions en France. Dans ces chiffres, l’Isère joue sa part dans son étiage habituel.

Quels secteurs et quels types de biens sont concernés ?

Alors l’Isère est un vaste département. Grenoble bien sûr, notre capitale, fonctionne bien, en terme d’attraction immobilière. Le Nord Isère subit l’influence de Lyon, donc effectivement nous avons une demande très forte au niveau des maisons et? bien sûr, le Covid a été générateur de ce genre de situation. En revanche, on a une grosse crainte aujourd’hui, c’est que malheureusement, on a une baisse de l’offre et nous avons une demande très forte.

Il n’y a pas assez de maisons à vendre ?

Effectivement? il y a très peu de maisons à vendre et elles partent très, très vite lorsqu’elles sont vendues au juste prix. C’est vrai qu’on a peu de biens à vendre. On est inquiet et on s’attend à avoir une année 2021 qui va être plus compliquée à cause de cette problématique.

Du coup ce sont les vendeurs qui sont en position de force, avec des conséquences sur les prix ?

Alors concernant les prix, on ne s’attend pas en 2021 à une augmentation, mais plutôt à une stagnation. En tous cas, il n'y aura pas de hausse phénoménale. Certains produits sont effectivement en hausse, sur les petites maisons, par exemple, de 100 mètres carrés dans le Nord Isère, un bien qui se vendait  200.000 euros, il y a trois ou quarte ans, elle se vend aujourd’hui, 230.000 voire 250.000 euros. Idem dans le Grésivaudan, les prix ont un peu explosé, mais sur l’ensemble du département, on s'attend plus à une stagnation qu'à une grosse augmentation des prix.

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projette-t-il dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess