Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco en Isère : les boîtes de nuit pourront rouvrir le 9 juillet avec pass sanitaire

-
Par , , France Bleu Isère

Les boîtes de nuit sont le seul secteur d'activité a être resté à l'arrêt en France depuis mars dernier. Cette fois, il y a une date, celle du 9 juillet pour la réouverture, avec présentation d'un pass sanitaire pour entrer. Nicolas Jullien, patron du VIP Ice à Saint-Savin près de Bourgoin-Jallieu.

Boule à facette (illustration).
Boule à facette (illustration). © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Depuis plus d'un an et demi, il n'était plus possible d'aller danser en boîte de nuit. Mais l'horizon s'éclaircit pour l'été. Le gouvernement a autorisé leur réouverture pour le 9 juillet, sur présentation d'un pass sanitaire à l'entrée. Nicolas Jullien, patron du "VIP Ice" à Saint-Savin en Nord-Isère et d'un autre établissement dans le Rhône était l'invité de la nouvelle éco ce mardi matin sur France Bleu Isère.

Nicolas Crozel - Après presque un an et demi de fermeture et avant d'entrer dans les détails, vous avez une date, le 9 juillet, pour une réouverture. Vous avez vécu cela comme une libération ?

Nicolas Jullien - Alors pas exactement. On a une date de réouverture mais les conditions qui ont été imposées sont quand même très compliquées à adapter à nos établissements. C'est bien déjà parce qu'on nous considère. On a une date. 

Les conditions justement. C'est le pass sanitaire qui est évoqué, on parle aussi de tests antigéniques à résultats rapides. Est-ce vous vous voyez ça devant votre établissement ?

Le souci que l'on a, c'est que les tests antigéniques doivent être réalisés par des professionnels et je ne vois pas comment on peut organiser ça en pleine nuit. Quels professionnels vont venir à l'entrée de la discothèque ?

Et ce n'est pas gratuit. Ces tests il faudra les payer. Dans le détail, une fois que l'on est rentré, le masque est recommandé et il y aura une juge à 75% à l'intérieur. Si l'on peut tomber le masque et danser, ça commence à ressembler à la vraie vie non ?

Oui c'est ça. À part le souci que l'on sur l'entrée dans la discothèque, tout le reste permet de bien fonctionner et c'est positif pour un retour à la vie normale, de pouvoir retourner en discothèque, sans masque, et pouvoir danser. On se rapproche de ce que l'on a connu il y a un an et demi.

Vos équipes sont prêtes ? Serveurs, DJ's, vigiles ? Vous allez repartir facilement sur le plan économique ?

Je vais quand même devoir recruter du personnel parce que un an et demi sans visibilité, beaucoup se sont réorientés tout simplement. Mon DJ est prêt, c'est le premier à m'avoir appelé lorsque la date de réouverture est tombée. Mais tout est prêt, on a fait quelques travaux, on peut accueillir du monde. On va dire qu'on reste positif.

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projette-t-il dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess