Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : en pleine crise sanitaire, elle change de vie et se lance dans la décoration d'intérieur

-
Par , France Bleu Breizh Izel

À 35 ans, Marianne Cam vient de changer de vie. Et la crise du coronavirus ne l'en a pas dissuadé. Installée à Paris, elle avait le projet de retourner vivre en Bretagne, entre Vannes et Brest. Elle a réussi à achever sa formation et vient de lancer son activité : la décoration d'intérieur.

Marianne Cam vient de lancer son activité de décoration d'intérieur
Marianne Cam vient de lancer son activité de décoration d'intérieur - Marianne Cam

Brestoise d'origine, Marianne Cam travaillait depuis plusieurs années à Paris comme coordinatrice d'association dans le secteur du logement. Rien à voir avec la décoration d'intérieur. Mais depuis longtemps, Marianne avait le souhait de revenir sur ses terres bretonnes. Elle s'est lancée en décembre 2019 : elle a quitté son boulot pour suivre une formation de décoratrice d'intérieur. Juste avant la crise du Covid, entre janvier et mars 2020, Marianne se forme. Et malgré la crise sanitaire, la jeune femme de 35 ans ne renonce pas à son projet. "La machine était lancée", explique aujourd'hui Marianne Cam.

Espace dédié au télétravail

Et en janvier 2021, c'est parti, elle créé son entreprise de décoration d'intérieur et designer d'espace entre Vannes et Brest. Après plusieurs années hors de Bretagne, elle doit se recréer un réseau, ce qui prend du temps, et ce qui est rendu plus compliqué par les restrictions sanitaires. Mais la demande est là. "Je commence à avoir des demandes pour des rénovations de maisons, des agencements spécifiques dans des maisons, et des conseils chez des particuliers", raconte la jeune femme. 

Elle "profite" en quelque sorte de la crise sanitaire. "Mes clients sont aussi des personnes qui viennent s'installer en Bretagne, je les accompagne dans la rénovation de leur maison. Avec le coronavirus, ils ont passé le cap pour changer de vie, analyse Marianne Cam. Et dans ces projets, il y a une grosse partie télétravail qu'il faut prendre en compte. Dédier une pièce spécifique à leur activité, où ils seront par exemple trois jours en télétravail et deux jours en présentiel dans une autre ville."

Investir chez soi

Et même si Marianne Cam n'avait évidemment pas anticipé cette crise sanitaire, elle constate aujourd'hui les conséquences positives pour son activité. "Les gens investissent plus chez eux, ils vont peut-être en avoir marre du canapé qu'ils ont chez eux depuis 15 ans et vouloir en changer, le fait par exemple qu'ils ne partent pas en vacances et qu'ils ont moins de dépenses, et bien ils vont peut-être se dire que c'est le bon moment d'investir dans leur intérieur."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess