Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La nouvelle éco en Poitou : La boulangerie-pâtisserie artisanale Carlier, une success story poitevine

Par

Dans la Nouvelle Eco en Poitou, on s'intéresse à la Boulangerie-Pâtisserie Carlier dans la Vienne : une success story à la mode Poitevine qui a conduit Paul Carlier à monter deux établissements en 10 ans à Poitiers et Chauvigny.

Paul Carlier, avec l'une de ses vendeuses, dans sa boulangerie-pâtisserie artisanale de l'Avenue de Nantes à Poitiers Paul Carlier, avec l'une de ses vendeuses, dans sa boulangerie-pâtisserie artisanale de l'Avenue de Nantes à Poitiers
Paul Carlier, avec l'une de ses vendeuses, dans sa boulangerie-pâtisserie artisanale de l'Avenue de Nantes à Poitiers © Radio France - Isabelle Rivière

Originaire de la Trimouille, Paul Carlier a quitté la Vienne un temps pour se former et s'ouvrir à d'autres cultures. "J'ai eu la chance d'être formé au sein de la prestigieuse maison d'Aloyau à Paris, avant de partir à Cologne, en Allemagne, puis plus tard à l'île de la Réunion". Mais avant de devenir maître pâtissier, le Poitevin a été Compagnon du devoir. Il a passé 7 ans environ à faire son tour de France des compagnons. Désormais, c'est à son tour de former les jeunes générations. "On accueille des apprentis mais aussi des jeunes compagnons qui restent chez nous pendant un an avant de reprendre leur tour de France".

Publicité
Logo France Bleu

Deux boutiques et trente salariés 

Sur sa devanture de l'avenue de Nantes à Poitiers, Paul Carlier tient à préciser Boulangerie-pâtisserie artisanale. Artisanale "car ici on privilégie la qualité et on fait tout nous mêmes autant que possible" insiste-t-il. Après avoir monté sa première boutique Avenue de Nantes, il a donc implanté sa deuxième à Chauvigny il y a cinq ans. Il emploie désormais une trentaine de salariés et pas question d'avoir la folie des grandeurs. Le maître pâtissier veut garder une entreprise à taille humaine : trois ou quatre boutiques maximum.

Du bio et du local de préférence

Dans ses établissements, Paul Carlier propose des recettes avec moins de sucres et moins de beurre. Cela peut paraître étonnant pour un Maître-pâtissier, mais Paul Carlier préfère travailler sur le goût naturel et les arômes authentiques des produits : chocolat, café, fraise. Autre politique de la maison carlier : le bio et le local. 

"Pour s'assurer qu'on travaille bien avec des produits de qualité, il faut savoir d'où ils viennent."

Pour les viennoiseries par exemple, l'entreprise utilise du beurre de Poitou-Charentes, c'est du local mais ce n'est pas du bio. Le patron a bien trouvé du beurre bio mais en Belgique. Ce qui va à l'encontre de la politique du local. A choisir, Carlier a privilégié le beurre produit dans la région. 

Aujourd'hui, la boulangerie-pâtisserie Carlier travaille avec cinq ou six producteurs locaux : des meuniers, producteurs de fraises, de lait ou d'oeufs. Elle souhaite étoffer son carnet, si possible en bio local. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu