Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : énorme succès de Marguerite & Cie, spécialiste de la lutte contre la précarité menstruelle

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

C'est une succès story. Gaëlle Le Noane a quitté son travail d'orthophoniste pour créer il y a trois ans Marguerite & Cie, une entreprise spécialisée dans la lutte contre la précarité menstruelle. Elle a largement contribué à la proposition de protections périodiques gratuites dans les Crous.

Gaëlle Le Noane a largement contribué au mouvement social de lutte contre la précarité mensuelle.
Gaëlle Le Noane a largement contribué au mouvement social de lutte contre la précarité mensuelle. © Radio France - Valérie Le Nigen

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a annoncé mardi que les protections hygiéniques seraient gratuites dès la rentrée pour les étudiantes, avec des distributeurs dans tous les campus. Une annonce qui devrait profiter à Marguerite & Cie, l'entreprise créée il y a trois ans par Gaëlle Le Noane à Lesconil, dans le Sud Finistère. Cette entrepreneuse bretonne a largement contribué à sensibiliser à cette question de la précarité menstruelle et a homologué les premiers distributeurs mis en place dans les campus.

"Ça nous est à toutes arrivé de mettre du papier toilette au fond de la culotte"

La précarité menstruelle ? Il y a trois ans, les banquiers lui demandaient de quoi elle parlait. Aujourd'hui, cette question a fait l'objet de divers rapports, notamment sur les difficultés des étudiantes à financer leurs protections périodiques. Mais les distributeurs qui seront installés à la rentrée universitaire prochaine ne seront pas réservées aux plus précaires. 

"C'est l'un de mes combats, précise Gaëlle Le Noane, ces distributeurs doivent être ouverts à toutes, car ça nous est arrivé à toutes de mettre du papier toilette au fond de la culotte, d'être en difficulté. Ces distributeurs sont donc ouverts à toutes. À chacune d'être citoyenne et de prendre seulement ce qui lui est nécessaire."

Déjà 9 salariés et une forte progression 

L'entreprise a créé neuf emplois en un an : "On était déjà dans six Crous en France et on est contacté par d'autres universités", s'enthousiasme Gaelle Le Noane. "On a une évolution de 10% par semaine du nombre de clients. J'appelle ça la révolution menstruelle venue de l'Ouest. C'est une énorme vague dans la France entière. Il y a déjà 500 distributeurs qui sortent de notre entreprise. 1,4 million de périodiques qui sortent tous les mois de nos distributeurs. Des tampons et des serviettes bio et qui sont labellisés commerce équitable."

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess