Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La nouvelle éco : l'espoir prudent au camping de Vermenton

Par

A 10 jours des vacances d’été, les professionnels des campings de l'Yonne croisent les doigts pour que la saison démarre enfin. Les touristes reviennent mais la météo capricieuse des derniers mois n'aide pas.

Le camping municipal "Les Coullemières" à Vermenton Le camping municipal "Les Coullemières" à Vermenton
Le camping municipal "Les Coullemières" à Vermenton © Radio France - Loïc Bongeot

Dans une grosse semaine, ce sera le début des vacances d’été ! Une saison touristique qui se prépare activement dans les camping de l'Yonne. Sur la quarantaine de terrains du département, des protocoles strictes ont été mis en place pour assurer la sécurité sanitaire des touristes. Les campeurs reviennent, mais la météo de ces derniers jours a joué les trouble-fêtes. On en parle avec Julien Okermans, le régisseur du camping "Les Coullemières" à Vermenton (Yonne) .

Publicité
Logo France Bleu
loading

France Bleu Auxerre : Depuis la fin des restrictions de déplacements le 3 mai dernier, avez vous retrouvé votre clientèle ? 

Julien Okermans : Depuis le 3 mai, c'est plutôt calme. Nous avons retrouvé toute une clientèle française qui était plutôt pressée de nous retrouver. Néanmoins, la fréquentation est un petit peu à la baisse en ce début de saison puisque nous avons accueilli très peu de clientèle étrangère. Et surtout, le temps n'a pas été franchement de la partie. Cette clientèle étrangère commence à revenir depuis maintenant une petite dizaine de jours. On commence à avoir quelques voyageurs belges et hollandais, mais la clientèle allemande, pour le moment, se laisse encore un petit peu désirer. On a bon espoir quand même, dans le sens où on a quand même beaucoup de réservations de la clientèle allemande et suisse pour le mois de juillet. 

Est-ce que la situation sanitaire a eu un impact sur la façon de "consommer" le camping ? Est-ce qu'il y a des exigences particulières ?

Pas particulièrement. Ce qu'on a beaucoup remarqué, c'est que les gens avaient surtout envie de se vider la tête  et en venant fréquenter nos établissements, ils avaient surtout envie d'oublier cette crise sanitaire et tout le contexte Covid. Nous, on a mis en place des protocoles sanitaires avec des désinfections régulières et il a fallu mettre en place toute une campagne d'affichage dans le camping pour rappeler aux gens que malgré les vacances, il fallait quand même être vigilant et continuer à appliquer les gestes barrières.

Sur les grandes vacances qui arrivent à grands pas ? Est ce qu'il y a le même nombre de réservations qu'habituellement ? 

Nous, ici, on appelle ça "une année Covid", parce qu'on en a déjà eu l'expérience l'an passé. C'est la deuxième saison où on a des taux de réservations qui sont très importants pour juillet et août, avec une clientèle majoritairement française. Et du coup, au niveau de notre prévisionnel pour cet été, on pense qu'on va à nouveau faire une très belle saison estivale. L'année dernière, on a battu des records en juillet et août. On avait mieux travaillé qu'en 2019 ! On ne rattrapera pas les mois perdus puisqu'en avril, on n'a quasiment rien fait et en mai, on a très peu travaillé. Disons que ça va amortir un petit peu la chute. On ne rattrapera pas le manque du début de saison, mais ça permet d'envisager la suite un petit peu plus sereinement. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu