Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars

La nouvelle éco : être une femme n'est pas un frein à la création d'entreprise

-
Par , France Bleu Auxerre

En cette journée mondiale de lutte pour les droits des femmes, France Bleu Auxerre donne la parole à des femmes qui parlent de leur métier avec passion.

Virginie Lagerbe a crée Pérégreen il ya trois ans à Toucy
Virginie Lagerbe a crée Pérégreen il ya trois ans à Toucy - Pérégreen

En cette journée mondiale pour les droits des femmes, nous donnons la parole à Virginie Lagerbe,qui a créé "Pérégreen" à Toucy : une entreprise unique en son genre qui nous fait découvrir les couleurs de la nature, sous la forme d'ateliers de médiation culturelle, mais aussi à travers des services de décoration.

- Vous avez créé Pérégreen, il y a trois ans, après vingt ans dans le tourisme. Est-ce que selon vous, créer une entreprise est encore plus difficile quand on est une femme? 

Ce n'est pas d'être une femme qui est un frein mais plutôt la période à laquelle on se lance. Lorsqu'on a une famille et des enfants en bas âge, c'est forcément plus compliqué. En revanche, toutes les expériences que l'on vit en tant que mère de famille sont enrichissantes et contribuent à asseoir notre motivation pour créer notre entreprise. Pour moi, cela m'a aidé dans ma deuxième vie en tant que cheffe d'entreprise. J'ai mis mes différentes expériences au service de mon rêve. C’est aussi sans doute mon rôle de mère qui me permet aujourd'hui de m'épanouir dans mon travail et de vivre quelque chose d'exceptionnel.

- Est-ce que vous avez le sentiment qu'il y a une solidarité entre femmes entrepreneures qui n'existe peut-être pas chez les hommes ?

Je me nourris beaucoup des expérience des uns et des autres, je fais assez peu la différence entre les hommes et les femmes. Je trouve que, de plus en plus souvent, nous sommes aidées dans notre création d'entreprise grâce notamment à des stages, des formations ou des aides. Créer mon entreprise m'a permis d'assouvir un besoin de liberté, après avoir été maman, et d'avoir beaucoup de responsabilité à gérer sans aucune angoisse. Par ailleurs, je n'ai jamais eu a souffrir de sexisme.

- Quels conseils pour une femme ou un homme qui veut se lancer?

Être bien entourée familialement et professionnellement est essentiel quand on veut créer son entreprise. Il faut être vigilant et avoir une famille, des amis qui adhérent à votre projet. C'est, selon moi, impératif de ne pas être seule et de se nourrir des avis de toutes les personnes qui nous entourent.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess