Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : galette, les boulangers alsaciens mettent en avant leur savoir-faire artisanal

-
Par , France Bleu Alsace

Alors que c'est la pleine saison de la galette des rois, les boulangers en Alsace mettent en avant leur savoir-faire artisanal. Ils sont en pleine concurrence face aux grandes surfaces qui bradent les prix.

Les galettes des rois chez Alain Rebert à Andolsheim (Haut-Rhin)
Les galettes des rois chez Alain Rebert à Andolsheim (Haut-Rhin) © Radio France - Guillaume Chhum

Alors que ce 6 janvier on fête l'épiphanie, les boulangers dans le Haut-Rhin mettent en avant leur savoir-faire artisanal dans la fabrication des galettes, pour séduire les consommateurs. 

Ils se retrouvent en concurrence frontale avec les grandes surfaces qui bradent les prix à 3 euros la galette pour six personnes, alors qu'on la trouve chez les boulangers entre 16 et 20 euros . 

Mettre en avant la méthode artisanale des boulangers 

Le département du Haut-Rhin met chaque année en avant les meilleures galettes, avec le titre de "galette d'or". Pour Alain Rebert, le président des boulangers du Haut-Rhin, il faut défendre la méthode artisanale face à la production industrielle

Alain Rebert près de ses galettes des rois
Alain Rebert près de ses galettes des rois © Radio France - Guillaume Chhum

"Nous mettons dans nos galettes du beurre et des œufs frais, des amendes que nous rappons nous-même, un peu de crème pâtissière et du rhum, cela n'a rien à voir avec la production industrielle. Quand certaines chaînes affichent des prix de galettes à 3 ou 5 euros, on passe pour des voleurs, alors que ce n'est pas du tout le cas. Nos galettes nous les fabriquons artisanalement, c'est ce qui explique la différence de prix," précise l'artisan. 

Grosse activité pendant l'épiphanie pour les boulangers 

Pendant cette période d'épiphanie, les français consomment près de 30 millions de galettes. C'est une grosse période pour les boulangers. Chez Alain Rebert, ce sont au total 4.000 galettes qui seront produites jusqu'à la fin du mois de janvier, dans ses six magasins, installés dans l'agglomération de Colmar. 

Retrouvez la chronique "la nouvelle éco" à 7h17. 

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant cette période de crise sanitaire. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess