Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : Happy-Cyclette, une affaire qui roule très bien

-
Par , France Bleu Armorique

Installés en Ile-et-Vilaine, dans les Côtes d'Armor, dans le Morbihan et bientôt dans le Finistère, les réparateurs d'Happy-Cyclette cartonnent, 180 interventions par semaine en moyenne. Cette entreprise composée de neuf salariés et cinq camionnettes existe depuis un an et demi.

Arnaud travaille à Happy-Cyclette depuis trois mois à Vannes.
Arnaud travaille à Happy-Cyclette depuis trois mois à Vannes. © Radio France - Diane Sprimont

Réparer son vélo plutôt qu'en acheter un neuf… Happy-Cyclette en a fait son fond de commerce depuis un an et demi. Cette jeune entreprise bretonne se déplace directement chez vous ou sur votre lieu de travail pour réparer votre bicyclette. Au total, cinq camionnettes et neuf salariés et sont présents en Ille-et-Vilaine, dans les Côtes d'Armor et le Morbihan.

Des mécaniciens itinérants

Happy-Cyclette n'a pas de boutique. Ces salariés se déplacent en camionnette et c'est leur point fort, "cela évite au client de se déplacer avec son vélo en magasin sans être sûr d'être pris en charge et sans savoir si le vélo pourra être réparé le jour J", indique Arnaud, mécanicien cycle à Vannes depuis trois mois. Happy-Cyclette permet d'obtenir un rendez-vous dans la semaine et se déplace avec tout le matériel neuf nécessaire : "On réalise d'abord un diagnostic du vélo. Ensuite, un devis et si cela convient au client, on commence les réparations dans la foulée."

Bientôt dans le Finistère

"La demande explose dans le Finistère alors que nous n'y sommes pas encore donc on va s'y rendre très prochainement", sourit Maxime Prechoux, fondateur d'happy-Cyclette. Depuis un mois et demi, l'entreprise propose un nouveau service, "on _électrifie les vélos_. C'est-à-dire qu'on les rend électriques. Cela permet d'abord de remplacer la pénurie de vélos électriques en cours et de ne pas jeter d'anciens vélos." Il est notamment possible de demander un reconditionnement des batteries des vélos électriques. 

L'entreprise est présente sur différents marchés tout au long de la semaine. Le mercredi à Saint-Erblon, de 8 heures à 13 heures et à Grand-Champ de 14 heures à 17 heures. Plescop, le vendredi de 16 heures à 19 heures. Vezin-le-Coquet, le vendredi de 14 heures à 18 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess