Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : l'association d'insertion Pénélope Barre s'agrandit à Sens

-
Par , , France Bleu Auxerre

Les associations d'insertion ont été contraintes de suspendre leurs activités en raison du troisième confinement.

L'association Pénélope Barre a changé de locaux
L'association Pénélope Barre a changé de locaux © Maxppp - .

Comment le monde économique et associatif s'adapte à la crise sanitaire  et notamment à ce 3eme confinement ? A Sens, l'association de  réinsertion Pénélope BARRE revend des vêtements et objets qui lui sont donnés tout en accueillant, tout au long de l'année, des bénéficiaires des  minima sociaux ou des personnes sans emplois pour les aider à se réinsérer. Depuis quinze jours, l'association a dû, comme l'an passé, réduire son activité tout en préservant un maximum ses salariés et ceux qu'elle aide. Karine François est la directrice de Pénélope Barre.

-Vous êtes contrainte de fermer, bien évidemment à cause du confinement actuel, pour autant votre association continue son activité. 

Nous avons fait le choix de défendre nos activités au maximum. On a décidé bien sûr de fermer au public puisque nous y sommes contraints, mais on a décidé de continuer nos activités dans les ateliers. Nous continuons la collecte des dons, mais en extérieur. Nous poursuivons aussi les enlèvements, nos livraisons de ventes antérieures, la collecte de papiers auprès des administrations et collectivités. L'objectif est de faire travailler nos salariés. 

-C'est d'autant plus important que vous êtes encore plus sollicité qu'à l'accoutumée avec la crise sanitaire, la crise économique que l'on connaît depuis un an ? 

On a été fortement sollicités, très attendus dans le cadre des dons puisque lors des confinements un grand nombre de personnes ont rangé, trié leurs placards avant de venir apporter ce dont elles ne voulaient pas chez Pénélope. Nous avons eu un volume de dons assez impressionnant en 2020 et ça continue encore maintenant. Et puis notre fermeture de trois mois et demi l'année dernière a fait que nos clients avaient quand même des besoins et sont venus en très grand nombre aussi en 2020. On les a retrouvés. 

-L'année 2020 est aussi marquée par un tournant pour votre association avec un grand déménagement, un changement de local en décembre dernier ? 

Un déménagement très attendu puisque nous avons choisi de changer nos locaux, de changer d'échelle. Nous sommes passé de 1.500 mètres carrés répartis sur plusieurs sites à 3.000 mètres carrés de plain pied. Et nous sommes tous ensemble. Donc, ce changement d'échelle a marqué un tournant majeur pour l'association. Après trois mois et demi d'ouverture, on peut dire que c'est positif. On a gagné en visibilité, on a gagné en nombre d'adhérents puisque fin mars nous étions déjà à 2 300 adhérents alors que sur toute l'année 2020, on était à 2 045 et sur toute l'année 2019, on était à 2 150. Donc la progression est quand même significative. Nous avons des conditions de stockage et de vente qui sont bien, bien meilleures. Nos produits, nos articles et nos dons sont bien mieux valorisés et mis en valeur. Donc, je vous invite à venir nous voir. On va vraiment changer d'échelle. 

L'association Pénélope Barre est situé désormais au 13, avenue de Lörrach, à Sens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess