Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : l'avion propre peut-il redonner de l'élan à toute la filière aéronautique ?

-
Par , France Bleu Occitanie

Alors que le groupe Airbus a présenté lundi son projet d'avion propre pour 2035, un avion à hydrogène qui pourra transporter entre 100 et 220 passagers, la question se pose sur les effets que ce projet peut avoir pour toute la filière.

L'un des trois concepts d'avion à l'hydrogène présentés ce lundi par Airbus dans son projet d'avion propre d'ici 2035.
L'un des trois concepts d'avion à l'hydrogène présentés ce lundi par Airbus dans son projet d'avion propre d'ici 2035. - Airbus

"Cet investissement permet de maintenir la dynamique sur la partie recherche et développement sur une technologie qui a toutes les chances d'être une technologie d'avenir", affirme d'entrée Marc Durance, spécialiste aéronautique au cabinet Archery Strategy Consulting. Pour ce spécialiste aéronautique, le projet d'avion à hydrogène présenté par Airbus ou les autres avions propres évoqués par les géants de la filière apporteront du positif pour l'économie du secteur. 

"Il ne faut pas le voir comme poire ou fromage." - Marc Durance, Archery Strategy Consulting

Evidemment, l'ambition n'est pas de sortir toute la filière dans les deux ans des complexités dans lesquelles elle se trouve. Mais "il ne faut pas le voir comme poire ou fromage, précise Marc Durance. Si ce développement se faisait sans aucun plan de soutien, le risque pour la filière serait grand." Ce qui n'est pas le cas puisque le gouvernement a présenté, en juin dernier, un plan de 15 milliards d'euros en faveur des acteurs de l'aéronautique.

Ecoutez l'interview de Marc Durance, du cabinet Archery Strategy Consulting

Choix de la station

À venir dansDanssecondess