Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : l'engouement pour la musique ne dope pas les ventes d'instruments en magasin à Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

En 2020, le marché mondial de la musique a connu une croissance de 7,4% avec le streaming et l'achat de CD et de vinyles. Les ventes d'instruments, elles aussi, ont explosé. Pourtant, cet engouement ne se retrouve pas dans les magasins de musique comme l'Atelier de Musique à Auxerre.

 L'engouement pour la pratique et l'écoute de la musique depuis le début de la crise sanitaire profite à Internet, pas aux magasins. (photo d'illustration)
L'engouement pour la pratique et l'écoute de la musique depuis le début de la crise sanitaire profite à Internet, pas aux magasins. (photo d'illustration) © Radio France - Jérôme Collin

La crise sanitaire nous a donné envie de musique qu'elle soit écoutée ou pratiquée.  Les ventes ont explosé l'an passé mais c'est surtout à internet que cela bénéficie. C'est le constat de José Cottret, le patron de l'Atelier de Musique, le seul magasin auxerrois à vendre des instruments de musique et à les réparer. Il était notre invité ce matin dans "La nouvelle éco" sur France Bleu Auxerre.

L'an passé le marché du streaming et de  l'achat de CD et de vinyles a connu une croissance de 7,4%. Encore plus spectaculaire, le leader français de la vente en ligne de guitares "Woodbrass" a lui enregistré une hausse de 136% de ses ventes cette année. Si internet profite de cet engouement ce n'est pas le cas en magasin constate José Cottret : "malheureusement non, le grand bénéficiaire c'est le site internet. Entre les confinement puis la fermeture des magasins à 18 heures c'est un peu compliqué".

Il peut heureusement compter sur une clientèle fidèle : "on est le seul magasin dans l'Yonne à réparer ou à vendre mais c'est vrai que la concurrence d'internet est difficile" explique José Cottret. Si parmi ses clients il peut compter, notamment, sur les élèves et professeurs du conservatoire "par contre on doit toujours s'aligner au prix internet" déplore le patron de l'Atelier de Musique.

Pourtant acheter son instrument en magasin ou sur internet ça n'a rien à voir : "nous on est surtout spécialiste des instruments à vent. On ne peut pas comparer un instrument français à un instrument chinois !" La qualité n'est pas la même parce que la matière première n'est pas la même explique le patron de l'Atelier de Musique.  Mais "Que serait la vie sans musique ! " souligne José Cottret pour qui cela reste une très bonne et très belle nouvelle que les gens se remettent à la musique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess