Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : l'entreprise jurassienne AFUludine mise sur un lubrifiant spécial vélo

-
Par , France Bleu Besançon

Tous les jours, France Bleu Besançon ouvre la porte des entreprises, des commerces et des artisans pour voir comment se passe la reprise. En plein Tour de France, la start-up doloise AFUludine, créée en 2016, a développé toute une gamme de lubrifiants écologiques pour les vélos.

La société AFUludine basée à Dole dans le Jura : elle emploie 14 salariés
La société AFUludine basée à Dole dans le Jura : elle emploie 14 salariés - AFUludine

Alors que le Tour de France arrive dans le Jura à Champagnole, ce vendredi 18 septembre, la société AFUludine fondée en 2016, entend bien révolutionner le monde du vélo, avec l'invention d'un lubrifiant 100% végétal, éco-responsable. "C'est un produit sans huile ni additifs, neutre pour l’environnement, et surtout, sans danger pour les usagers", explique Fabrice Lallemand, patron et co-fondateur de la société, lui-même enseignant-chercheur. Ce liquide n'est pas gras, il est même sec. 

A l'origine, la société travaille principale pour l'industrie et pour les entreprises de bricolage. Mais son patron Fabrice Lallemand, grand amoureux du vélo, a eu une révélation un jour en pédalant, et a décidé avec un autre enseignant chercheur, qui travaille également au pôle performance de la FDJ de l'appliquer. 

Car ce procédé de fabrication, inventé par Fabrice Lallemand, lui-même enseignant-chercheur, empêche l'accumulation de poussières sur la chaîne du vélo. Cette poussière peut ralentir les coureurs. Il peut y avoir aussi des problèmes mécaniques. Ce qui faciliterait aussi le travail des mécaniciens pendant les courses et les entraînements. 

Une coopération avec la Groupama FDJ

Et surtout, pour les coureurs, sportivement, ils peuvent gagner quelques secondes, puisque ce lubrifiant permet de gagner 1 à 3% d'efforts en moins pour un coureur, donc oui quelques secondes en terme de course. 

L'entreprise travaille en ce moment avec le pôle performance de la Groupama-FDJ, l'équipe du Haut-Saônois, Thibaut Pinot. Mais l'idée, évidemment, confie le patron, Fabrice Lallemand, c'est de conquérir d'autres équipes et de signer d'autres contrats. 

Déjà en vente

L'entreprise a commencé à le vendre dans plusieurs boutiques : 11 en Bourgogne-Franche-Comté, dont 1 à Foucherans dans le Jura. Pour le moment, ce sont surtout des professionnels qui s'intéressent au produit, mais le lubrifiant est aussi destiné aux cyclistes amateurs. Un marché en plein boom : "on ressent cet engouement pour le vélo", confirme Fabrice Lallemand, "surtout avec la vente de vélos électriques". 

En attendant, même s'il est déjà disponible dans certaines boutiques, le lubrifiant sera lancé officiellement en mars 2021. L'entreprise emploie actuellement 14 salariés. 

Retrouvez la chronique "La nouvelle éco" à 7h17 tous les jours sur France Bleu Besançon

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant cette période de crise sanitaire. Chaque jour, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess