Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : La compagnie du Chat botté à Noyers-sur-Serein vend désormais en ligne

-
Par , , France Bleu Auxerre

Les artisans d'art dont les boutiques sont fermées en raison de la crise sanitaire doivent trouver des idées pour continuer à survivre. La compagnie du chat Botté à Noyers-sur-Serein (Yonne) se lance dans le clic and collect.

La boutique associative de la Compagnie du chat botté à Noyers-sur-Serein
La boutique associative de la Compagnie du chat botté à Noyers-sur-Serein © Radio France - Isabelle Rose

Les artisans d'art de Noyers-Sur-Serein (Yonne) ont besoin de soutien ! La compagnie du Chat botté, qui regroupe sept artisans, ne peut plus ouvrir sa boutique à cause du confinement. Pour la troisième fois, ces artistes se retrouvent donc dans la difficulté. Ils viennent de lancer une  activité de clic and collect sur leur page Facebook. Charlène Guyenot est l'une des artistes de ce collectif.

France Bleu Auxerre : Vous vendez des objets d'artisanat à Noyers-sur-Serein. C'est un cadre magnifique en général, mais évidemment en plein confinement, sans les touristes, sans la boutique, ça devient vraiment difficile aujourd'hui pour les membres de votre collectif ?  

Charlène Guyenot : C'est très compliqué, alors pour pallier un petit peu à tout ce manque dû à la fermeture de cet énième confinement, nous avons organisé un clic and collect via notre page Facebook. Nous avons pris tous les articles présents dans la boutique en photo avec les prix et on a fait des albums par artisan présent. De cette façon, les gens peuvent voir ce que l'on propose et ensuite, si ça leur plaît, réserver, mettre de côté pour venir le récupérer ultérieurement. Par exemple, le mercredi matin, jour de marché à Noyers-sur-Serein ou sur rendez vous plus tard. Le paiement se fait sur place, par chèque ou carte bleue, comme habituellement à la boutique en fait. 

Quels sont les objets, les créations qu'on trouve dans cette boutique ? 

Nous avons plein de belles choses : des objets réalisés avec du vitrail, du cuir. On a aussi de la couture, du verre de Murano. Vous pouvez également trouver des objets fabriqués à partir de matériaux de récupération ou de bois. 

Selon vous, la survie de l'association et de la boutique sont en jeu ?

Complètement. L'année dernière, ça a été très compliqué de passer les deux confinements. On a réussi à sauver les meubles avec la période estivale et Noël. Mais là, janvier et février sont des mois creux pour les commerces et l'artisanat en particulier donc on comptait un peu sur les vacances de Pâques avec l'arrivée des touristes pour se refaire une petite santé. Mais là, clairement, c'est mort. Comme nous sommes une association, nous n'avons aucune aide, pourtant, il faut quand même payer le loyer et les charges. Et comme il n'y a rien qui rentre, ce n'est pas facile. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess