Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : la laiterie les Fayes promet une rentrée très gourmande

-
Par , France Bleu Limousin

La laiterie les Fayes est en pleine effervescence depuis le confinement. Avec un chiffre d'affaires en hausse de 4%, sa production de beurre, faisselle et crèmes est emblématique du territoire. Pour cette rentrée 2020-2021, des projets sont en cours et promettent aux Limousins de se régaler.

Les faisselles de la laiterie les Fayes sont reconditionnées avec des opercules personnalisés et stylisés.
Les faisselles de la laiterie les Fayes sont reconditionnées avec des opercules personnalisés et stylisés. - Emilie Martin

Crème, beurre, faisselle, fromage blanc... les produits de la laiterie les Fayes sont 100% limousins et ils n'ont pas fini d'éveiller nos papilles pour cette rentrée 2020-2021. La production a tourné à plein régime pendant le confinement, l'occasion d'innover pour lancer dès la rentrée de nouveaux projets comme : "le fromage frais aromatisé tomate-basilic et un autre aromatisé à l'échalote-ciboulette". Dès le 1er novembre seront lancés les fromages blancs sur lit de confiture créée avec de la fraise de Dordogne, la framboise de Corrèze et la crème de marrons du Limousin", dévoile Fabien Vaurs le directeur de l'entreprise.

Le confinement a été l'occasion de mettre un point d'honneur sur la qualité des produits mais pas seulement. L'entreprise a recruté du personnel pour réduire son impact environnemental. Pour cela, elle a divisé de moitié sa consommation d'eau, notamment ses eaux de rejets. Elle a notamment réduit sa consommation de gaz et d'électricité : "il fallait qu'on rattrape notre retard sur la partie environnementale". 

Moins d'emballages 

L'occasion de retravailler ses emballages aussi. Pour les fromages frais désormais, il n'y aura plus qu'un emballage au lieu de quatre pour un même produit, en plastique recyclé et recyclable, avec un opercule repositionnable après ouverture. Les briques de lait vont s'alléger avec une couche d'aluminium en moins. 

Le "consommer local" a été une tendance pendant le confinement. Une tendance qui a profité à l'entreprise qui observe une hausse de 4% de son chiffre d'affaires

Choix de la station

À venir dansDanssecondess