Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : la Maif présente un résultat 2020 en baisse, par choix solidaire

-
Par , France Bleu Poitou

La Maif a vu son résultat divisé par quatre par rapport à 2019. La mutuelle niortaise l'explique par les décisions solidaires prises à la suite de la crise du coronavirus.

Dominique Mahé, président du Groupe Maif
Dominique Mahé, président du Groupe Maif © Radio France - Noémie Guillotin

La Maif a réalisé en 2020 un résultat net de 36,2 millions d'euros, quatre fois moins qu'en 2019. "Un résultat dégradé mais maîtrisé parce que volontaire", indique Dominique Mahé, le président du Groupe Maif. 2020 a en effet été marquée par des mesures solidaires prises par la mutuelle dont le siège se trouve à Niort. 

100 millions d'euros remboursés aux assurés auto

Début avril 2020, la mutuelle décide le remboursement de 100 millions d'euros à ses 2,3 millions d'assurés automobile, correspondant aux économies réalisées avec le confinement et la baisse des sinistres, dans un souci de ne pas "tirer profit de la crise", insiste Dominique Mahé. La Maif a laissé le choix à ses sociétaires de conserver le montant remboursé ou de le reverser à trois organisations : la Fondation hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, l'institut Pasteur ou le Secours populaire.

Il y a aussi eu des actions en faveur des associations, dont la Maif est le premier assureur, "d'abord en prenant en charge un certain nombre de pertes d'exploitation, 80 millions d'euros, et en reversant une part de la cotisation", détaille le président du groupe. 

Cette solidarité se poursuit en 2021 avec le gel des tarifs d'assurance pour les associations et les collectivités et pour l'automobile.

Maintien des salaires sans recours au chômage partiel

La Maif a également pris en charge le maintien à 100% du salaire de ses 8000 collaborateurs, dont environ 2500 à Niort, sans solliciter le chômage partiel. "On a considéré d'emblée que d'autres secteurs d'activité étaient bien plus en souffrance", précise Dominique Mahé. 

Cette politique de solidarité a valorisé l'image publique de la Maif

Un résultat qui "ne nous met pas du tout en difficulté", tient à rassurer le président du groupe. La Maif a un taux de solvabilité 196%. Il faut un chiffre de 100 pour indemniser une catastrophe majeure. Et puis cette politique de solidarité a valorisé l'image de la Maif. "On a eu de très nombreux commentaires enthousiastes. Et loin de nous mettre en danger, on constate pour 2020 un gain de confiance du public avec 66.000 sociétaires et adhérents nouveaux".  Et la fidélité, déjà forte à la Maif, s'est encore renforcée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess