Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : la plateforme montpelliéraine Keetiz génère 18 millions d'euros pour ses commerçants

-
Par , France Bleu Hérault

En 2020, en pleine pandémie de Covid-19, Keetiz a généré un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros pour ses commerçants partenaires. La start-up montpelliéraine souhaite aujourd'hui toucher les acteurs de la culture et les étudiants. Une chronique en partenariat avec ToulÉco Montpellier

Keetiz est une plateforme qui permet de rembourser les clients de commerces partenaires jusqu'à 30% de leurs achats.
Keetiz est une plateforme qui permet de rembourser les clients de commerces partenaires jusqu'à 30% de leurs achats. - Keetiz

2020 a été une année florissante pour Keetiz, une start-up montpelliéraine qui soutient les commerçants en encourageant financièrement, les clients à se rendre chez eux. En pleine pandémie de Covid-19, Keetiz a généré plus de 18 millions d'euros pour ses commerçants partenaires. L'entreprise a redistribué plus de trois millions d'euros aux Français.

Jean-Christophe Russier a fondé la start-up Keetiz en 2015.
Jean-Christophe Russier a fondé la start-up Keetiz en 2015. - Keetiz

Aujourd'hui, la start-up, créée en 2015, travaille avec 150 collectivités, sur tout le territoire français. "Normalement, on travaille directement avec les commerçants, explique Jean-Christophe Russier, fondateur et président de Keetiz. Avec la crise sanitaire, ce sont les collectivités qui sont venues nous solliciter, parce qu'elles étaient inquiètes pour leurs commerces."

"On a des territoires qui nous contactent pour mettre en place des bons Cadeau solidaire pour les étudiants" - Jean-Christophe Russier, fondateur et président de la start-up montpelliéraine Keetiz

Des bons pour soutenir les acteurs de la culture et les étudiants

Face au coronavirus, Keetiz a adapté son modèle. Elle a aussi lancé des bons Cadeau solidaire destinés à soutenir le secteur de la culture, éprouvé par la crise sanitaire, et aux étudiants. "Pour l'instant, les étudiants ne peuvent pas encore en bénéficier dans l'Hérault, mais je souhaite contacter la mairie de Montpellier, explique Jean-Christophe Russier. On l'a déjà mis en place à côté de Strasbourg, et ça a été un grand succès."

Cette année, l'opération City Foliz a aussi été une grande réussite. En décembre 2019, Keetiz avait remboursé 90.000 euros d'achats auprès des clients. Cette année, le chiffre grimpe à 50.000 euros sur l'Hérault et 1 million sur l'Occitanie. Forte de cette activité, bondissante, la start-up montpelliéraine envisage de recruter.

"Nous avons déjà recruté, précise Christophe Russier. Nous étions six collaborateurs, aujourd'hui nous sommes plus de 20. Mais cette dynamique va se poursuivre. On souhaite réaliser une deuxième levée de fonds pour industrialiser notre dispositif sur l'ensemble du territoire."

Interview avec Jean-Christophe Russier, fondateur et président de la start-up montpelliéraine Keetiz

Choix de la station

À venir dansDanssecondess