Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : la société Aurock à Albi est l'un des premiers lauréats du plan de relance aéronautique

-
Par , France Bleu Occitanie

Elle est l'une des trois entreprises de la région Occitanie à avoir décroché le prix de la transformation aéronautique. Aurock basée à Albi est spécialisée dans les pièces en titane.

La société albigeoise Aurock est l'une des premières à être lauréate du prix de modernisation aéronautique.
La société albigeoise Aurock est l'une des premières à être lauréate du prix de modernisation aéronautique. - http://www.aurock.fr/

Aurock qui emploie 16 salariés a été créée en 2007 à Albi.  Pendant le confinement et la crise de l'aéronautique, son carnet de commandes a chuté de 40%.  Son fondateur Fabien Nazaret, ingénieur issu de l'école des Mines d'Albi, compte diversifier l'entreprise vers d'autres domaines, comme l'automobile ou des objets grand public.

Dans ce cadre, Aurock vient d'être retenu parmi les 11 premiers lauréats du plan de relance aéronautique. Une excellente nouvelle pour le gérant qui a pour ambition "d'essayer d'adapter ce procédé qui permet de faire des formes complexes pour d'autres marchés et ainsi maintenir les emplois actuels." 

La nouvelle éco avec le gérant de Aurock, l'un des premiers lauréats du plan de modernisation aéronautique à Albi.

Des emplois, il a dû en supprimer depuis le début de la crise sanitaire. "Je n'ai pas pu garder tous les salariés. Il a fallu rapidement réadapter l'entreprise aux cadences. Quand l'appel au projet national est arrivé, on était prêts." Il y a un deuxième volet au projet qui concerne la digitalisation de l'atelier. Aurock a proposé plusieurs prototypes que son gérant ne souhaite pas encore dévoiler, sur un marché assez concurrentiel.

"Il y a certainement beaucoup d'entreprises dans le domaine aéronautique qui vont chercher à se diversifier étant donné la baisse des cadences de fabrication", explique Fabien Nazaret, tout en déclarant "optimiste pour l'année prochaine". Aurock est membre du pôle de compétitivité Aerospace Valley et du pôle Européen de la céramique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess