Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

LA NOUVELLE ÉCO : la SPEMA à Issoudun est un des lauréats du fonds de modernisation mis en place par l'État

-
Par , France Bleu Berry

Victime de la crise du secteur de l’aéronautique, la petite entreprise de mécanique de précision va bénéficier d’une aide à l’investissement de 700 000 euros dans le cadre du plan de relance. Elle est l’une des deux entreprises de l’Indre à avoir été retenue.

Quelques-unes des pièces fabriquées par la SPEMA
Quelques-unes des pièces fabriquées par la SPEMA

L’année 2020 aura été éprouvante pour la société SPEMA, créée en 1967 à Issoudun et spécialisée dans l’usinage de haute précision. Ce sous-traitant travaille à 90 % pour trois secteurs : l'aéronautique, l’automobile et la défense. Outre la fabrication de pièces, elle a une activité de bureau d’étude et d’assemblage. Elle est d’ailleurs à la recherche de nouveaux locaux pour pouvoir développer cette dernière activité.

Carnet de commandes en chute libre

La crise dans l’aéronautique a fragilisé la petite entreprise. Ces derniers mois, son carnet de commandes a chuté de 45 %. Fin octobre, son chiffre d’affaires est en recul de 2 millions d’euros par rapport à l’an passé. Des licenciements ont eu lieu et des départs à la retraite n’ont pas été remplacés. L’entreprise est passée de 50 à 37 salariés. 

Membre du groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS), SPEMA avait fait réaliser un diagnostic fin mars en vue de futurs investissements. L’appel à projet lancé le 9 juin par le ministère de l’Économie et des Finances est arrivé à point nommé. Très vite envoyé, son dossier a été retenu. Elle va ainsi pouvoir bénéficier d’une aide de 700 000 euros sur un montant de 910 000 euros d’investissement au titre des fonds de modernisation aéronautique.

Robotisation de certaines opérations

Des tâches de tournage et de contrôle de pièces vont être confiées à des bras robotisés. Des tâches pénibles et répétitives qui vont de plus pouvoir être effectuées la nuit. Par ailleurs, une station de compactage va être créée pour valoriser les déchets en aluminium qui seront revendus sous forme de rondins expurgés de l’huile de coupe qui, elle, sera réinjectée dans les machines. L'entreprise va ainsi améliorer son empreinte environnementale et réduire ses achats d’huile de coupe. 

Ces investissements devront être engagés avant le 31 juillet 2021. Parallèlement, SPEMA s’attache à préserver son activité sur les secteurs en bonne santé et prospecte de nouveaux clients.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess