Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : lancement d'une nouvelle application de livraison de repas à Château-Gontier-sur-Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Lyveat, une nouvelle application de livraison de repas à domicile, s'installe à Château-Gontier-sur-Mayenne à partir de ce jeudi soir. Particularité de la plateforme : il est possible de commander dans un rayon de 30 kilomètres et les livreurs touchent la totalité des frais de livraison.

Enzo Chagny, le président de Lyveat, a lancé son entreprise en février 2020 dans l'Ain. Aujourd'hui, la plateforme est disponible dans 120 agglomérations, dont Château-Gontier-sur-Mayenne.
Enzo Chagny, le président de Lyveat, a lancé son entreprise en février 2020 dans l'Ain. Aujourd'hui, la plateforme est disponible dans 120 agglomérations, dont Château-Gontier-sur-Mayenne. - Lyveat

Vous habitez à Château-Gontier-sur-Mayenne ou dans un rayon de 30 kilomètres et vous souhaitez vous faire livrer un repas ? C'est possible à partir de ce jeudi soir : l'application Lyveat débarque en Mayenne. La plateforme de livraison de repas à domicile a été créée en février 2020 dans l'Ain et elle existe désormais dans 120 agglomérations en France, dont Château-Gontier-sur-Mayenne. Quatre restaurants castrogontériens sont pour l'instant partenaires mais Lyveat compte rapidement élargir le nombre de restaurants présents sur l'application.

Recrutement de livreurs

Lyveat a décidé de s'installer à Château-Gontier-sur-Mayenne plutôt qu'à Laval car l'application privilégie les zones où il n'y a pas de concurrence. Les villes dites de "taille intermédiaire", soit entre 5 000 et 60 000 habitants, sont également favorisées. L'autre particularité de l'application, c'est la prise en compte d'un rayon de 30 kilomètres pour les livraisons. "La moyenne des plateformes, ce sont 3,5 km de rayon autour du restaurant : sur certaines zones, cela ne couvre même pas la ville en intégralité ou quelques communes aux alentours. Mais vraiment, c'est minime. Alors que nous, on se rend compte que sur la plupart des villes, notamment les villes intermédiaires, contrairement aux grandes villes, il y a énormément de personnes qui habitent dans les agglomérations et donc, on a souhaité élargir ce rayon", précise Enzo Chagny, le président de Lyveat.

Les commandes à 30 km sont quand même rares. On peut dire que le gros des livraisons se concentre entre 15 à 20 km maximum.      
Enzo Chagny, président de Lyveat

Lyveat s'installe dans les zones où il n'y a pas ou peu de concurrents. C'est pourquoi Château-Gontier-sur-Mayenne a été privilégiée à Laval.
Lyveat s'installe dans les zones où il n'y a pas ou peu de concurrents. C'est pourquoi Château-Gontier-sur-Mayenne a été privilégiée à Laval. - Lyveat

Lyveat compte également se démarquer de ses concurrents en rémunérant mieux ses livreurs. "Aujourd'hui, 100% de nos frais de livraison sont reversés au partenaire de livraison. Donc, on n'a pas un euro qui est pris, nous l'application Lyveat, sur ses frais de livraison", souligne Enzo Chagny. Lyveat fonctionne grâce aux commissions prélevées aux restaurateurs."Il y a un vrai service qui est fourni derrière. On va gérer toute la partie prise de commande, la partie remboursement et la gestion du temps de livraison. Toute la partie gestion du consommateur. On va faire la publicité qu'on va financer nous-mêmes", met en avant le président de Lyveat.

Aujourd'hui, au niveau des frais de livraison, on est aux alentours d'un euro le kilomètre.        
Enzo Chagny, président de Lyveat

Quatre restaurants sont partenaires de la plateforme à Château-Gontier-sur-Mayenne. L'application cherche également à recruter des livreurs sous le statut d'auto-entrepreneurs. Des taxis collaborent également avec Lyveat : "Avec la baisse d'activité liée notamment au confinement, on a pu attirer de plus en plus de taxis et c'est vrai qu'on s'en réjouit", souligne Enzo Chagny. Cinq "partenaires de livraison" ont été recrutés pour l'instant, mais le président de Lyveat espère très vite "arriver autour des huit partenaires", puis monter très rapidement à une quinzaine de partenaires.

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess