Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : le "Bar Ha Gwin", un nouveau bar culturel à Plouguerneau

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le "Bar Ha Gwin" a ouvert ses portes vendredi 28 août à Plouguerneau dans le Finistère. Un bar et une cave tenus par trois jeunes femmes, qui proposeront également des expositions, des concerts et des projections de documentaires.

Le Bar Ha Gwin est installé près de la mairie de Plouguerneau.
Le Bar Ha Gwin est installé près de la mairie de Plouguerneau. - Facebook - Bar Ha Gwin

C'est l'histoire de trois amies, qui rêvent d'entreprise. Un jour, elles décident de monter un projet en commun. C'est le "Bar Ha Gwin",  qui a ouvert ses portes vendredi 28 août à Plouguerneau dans le nord Finistère. Un bar et une cave "pour boire un verre entre amis, et profiter d'une programmation culturelle", détaille Laetita Gaudin-Le Puil, une des propriétaires et responsables du Bar Ha Gwin.  

Ici, "chacune a sa spécialité", poursuit Laetitia Gaudin-Le Puil. "Fabienne autour du vin, Elodie au comptoir et autour du thé, et moi, j'ai pour rôle de proposer une programmation culturelle". Dès l'ouverture, le bar accueillera la première exposition de la peintre brestoise Camille Le Carrérès, puis les photos d'Eric Legret. 

Laetitia Gaudin-Le Puil, qui est aussi journaliste et réalisatrice de documentaires, prévoit également de diffuser les films de certains de ses confrères. La première programmation : "On a beau tuer les hirondelles", qui suit l'intégration d'un jeune réfugié afghan dans un lycée d'Annecy. 

Devenir un bar culturel

Mais attention, "il n'est pas question d'en faire un lieu élitiste où on ne parle que de culture", prévient-elle. "On parlera de foot, on écoutera de la musique... C'est un endroit ouvert à tous." 

La période est difficile pour la restauration, et ouvrir un bar en ce moment n'est pas forcément simple, mais Laetitia Gaudin-Le Puil et ses collègues sont plutôt optimistes. "C'est un pari, c'est sûr. Mais _l'accueil du projet à Plouguerneau a été très enthousiaste_", souligne-t-elle. 

"Je pense que c'est aussi ce qui plaît aux gens. C'est un rêve de jeunes femmes. On a envie de prendre à contre-courant cette situation économique qui n'est pas facile." 

Les gens ont vraiment cette envie de se toucher les coudes - Laetitia Gaudin-Le Puil

La prochaine étape, l'obtention de l'appellation "bar culturel" qui permettrait au "Bar Ha Gwin" de bénéficier de subventions régionales. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess