Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La Nouvelle Eco : le club de rugby de Vannes s'habitue à jouer sans public, comme tout le sport professionnel

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le RC Vannes, leader de la Pro D2, reçoit Nevers ce vendredi. C'est le 6e match sans public que les rugbymen vannetais jouent à La Rabine. Comme tout le sport professionnel français, le RCV souffre de cette absence.

Déja 6 matches à huis clos pour le RC Vannes à La Rabine
Déja 6 matches à huis clos pour le RC Vannes à La Rabine © Radio France - François Rivaud

C'était la veille du match contre Perpignan. A la mi novembre 2020, Martin Michel, le directeur général du RC Vannes, livrait son sentiment sur ce premier match à huis clos : "Cela ne nous fait pas rire et plus ça durera, moins ça nous fera rire". Et bien justement, la situation semble s'éterniser. Depuis Perpignan, les équipes de Montauban, Angoulême, Biarritz et Aix-en-Provence ont foulé la pelouse de La Rabine et joué devant des tribunes vides. Nevers est donc la 6e équipe qui, cette saison, n'entendra pas les supporters du RCV entonner le maintenant fameux "Ici, ici, c'est La Rabine !". 

Vannes, en temps normal, est l'une des plus grosses affluences de Pro D2. Et a réussi au fil des ans, depuis la montée en 2016, à fédérer. Le RCV compte cette saison 325 partenaires qui représentent 45 % du budget. La billetterie compte elle pour 20 %. Cette année, le RC Vannes a environ 2.000 abonnés. Tout le monde est frustré et on comprend la remarque de Martin Michel. La plaisanterie (si on peut parler de plaisanterie...) a déjà trop duré. Mais tout le sport professionnel est dans la même galère. 

350.000 euros de recettes en moins à chaque match

A chaque match à huis clos, les pertes s'affichent : "C'est près de 350.000 euros pour un match", précise Martin Michel. "On a envoyé l'état de nos pertes au ministère des Sports. On sait déjà qu'elles ne seront pas toutes compensées". "Heureusement, précise le directeur général du club, que le RCV est bien géré. Cette saison, malgré toutes ces difficultés, on doit passer l'obstacle sans trop de mal". 

Le stade de La Rabine peut contenir 9 000 spectateurs. Aujourd'hui il sonne creux.
Le stade de La Rabine peut contenir 9 000 spectateurs. Aujourd'hui il sonne creux. © Radio France - François Rivaud

Ces rencontres sans public ont aussi un impact pour les entreprises qui interviennent dans la vie du RC Vannes : l'événementiel, la restauration, notamment. Un match, c'est aussi un lieu de rencontre et d'échanges pour les partenaires. Ils invitent des clients. En temps normal, une saison de Pro D 2 à Vannes, c'est plus de 100.000 spectateurs à La Rabine, un stade situé en centre ville. "On sait que les soirs de match il y a un véritable impact et que les cafés, les restaurants du centre ville en profitent", précise Martin Michel. Une étude a chiffré cet impact économique à quatre millions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess