Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : le nombre d'inscrits à Pôle emploi atteint un niveau inégalé en Occitanie

-
Par , France Bleu Hérault

L'emploi salarié est en baisse de 2% dans l'Hérault, sur un an. La demande d'emploi, elle, est en hausse de 4,6%. Tous les publics, ou presque, sont concernés.

Pôle Emploi, illustration
Pôle Emploi, illustration © Radio France - Emmanuel Moreau

Plus de 150.000 personnes sont inscrites à Pôle emploi dans l’Hérault. Sur l’ensemble de la région Occitanie, on a dépassé la barre des 600.000 inscrits. C’est historique. Selon l'Observatoire régional de Pôle emploi, c'est "un niveau inégalé depuis 1996", depuis que le ministère du Travail publie les statistiques mensuelles du chômage.

Quasiment tous les publics sont concernés. En un an, dans l'Hérault, le nombre d'inscrits chez les jeunes de moins de 26 ans a augmenté de 4,7%. La hausse atteint 5,1% chez les séniors et 8,3% chez les inscrits depuis plus d’un an. La crise frappe tout le monde, à l’exception notable des cadres : c’est la seule catégorie où le nombre d’inscrits est en baisse sur un an : -2%.

Autre motif d’inquiétude : les inscrits à Pôle emploi qui bénéficient du RSA, le revenu de solidarité active, sont de plus en plus nombreux. C’est l’explosion : +14% dans l’Hérault en un an. C’est assez proche de la moyenne régionale : +13,5%. 

Du côté des offres d’emploi, quelle est la tendance ?

Elles sont toujours moins nombreuses que d’habitude. C’est très inégal selon les bassins d’emploi. Plusieurs exemples : en octobre, le volume d’offres d'emploi collectées par Pôle emploi était en recul de 44% dans le bassin d’emploi de Sète, de 22% dans celui de Montpellier et de 17% dans celui de Béziers.

Une seule zone du département n’est pas dans le rouge : le bassin d’emploi de Agde-Pézenas où les offres d’emploi étaient enfin en hausse le mois dernier : +22% par rapport à octobre 2019.

Malheureusement, c’est dans ce même bassin que la demande d’emploi a été la plus importante : presque 6% de hausse en septembre. En clair : il y a davantage d’offres mais davantage de monde qui cherche du travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess