Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : le site "tourisme-haute-vienne" vient au secours des producteurs et des restos

-
Par , France Bleu Limousin

Pour soutenir les restaurateurs, les petits producteurs et les artisans haut-viennois, le comité départemental du tourisme a adapté son site internet. Il en a fait une vitrine et une plateforme dédiées au commerce local. Michel Bayle, directeur du tourisme, est au coeur de cette action.

Le site "tourisme-hautevienne" vient en aide aux restos et producteurs impactés par le confinement - illustration
Le site "tourisme-hautevienne" vient en aide aux restos et producteurs impactés par le confinement - illustration © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Face à la détresse des producteurs et restaurateurs haut-viennois, le comité Haute-Vienne Tourisme a entièrement restructuré son site internet pour en faire, à son tour, une plateforme de vente en ligne et de cartographie des productions et des initiatives locales. C'est évidemment son rôle tout au long de l'année, mais plus encore dans cette période difficile.

"On ne pouvait pas rester inactifs" explique Michel Bayle, directeur du comité départemental du tourisme, "les producteurs et restaurateurs du département sont entre la résilience et le désespoir pour certains car la sortie de cette période est loin d'être nette. Il faut tout faire pour maintenir un niveau de consommation en attendant l'éclaircie".

Le mois de novembre n'est pourtant pas une période importante de fréquentation touristique du territoire, ni de préparation de séjours de vacances sur le site "tourisme-hautevienne". Mais l'objectif est aussi de toucher la population haut-viennoise. "Vous savez les premiers touristes d'un territoire, ce sont ses habitant, qui en sont aussi les ambassadeurs" note Michel Bayle, "donc c'est d’abord pour un public local mais nous avons plus de 700.000 visites par an sur le web, donc on peut véhiculer une image de notre territoire, de solidarité et de qualité de nos produits".

Des produits au sens large du terme : producteurs agricoles, artisans d'art, créateurs et bien sûr restaurateurs sont répertoriés et mis en avant par Haute-Vienne Tourisme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess