Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : le succès des boutiques éphémères de Guéret

-
Par , France Bleu Creuse

Après une période d'incertitude entrainée par le deuxième confinement, les traditionnelles boutiques d'artisans ont finalement ouvert au mois de décembre. Et la bonne nouvelle c'est que les clients ont répondu présent.

Une sélection de cadeaux creusois disponibles dans la boutique éphémère à Guéret.
Une sélection de cadeaux creusois disponibles dans la boutique éphémère à Guéret. © Radio France - Camille André

En ce moment, les bonnes nouvelles ne sont pas légions, alors on ne boude pas notre plaisir d'entendre la satisfaction des artisans qui ont installé leurs traditionnelles boutiques éphémères du mois de décembre à Guéret. 

Pour l'association Les Art Croisés en Marche, Laurence Chiozzoni, le bilan est bon : "on a eu un nombre de clients satisfaisant, les gens ont bien joué le jeu. Dès le premier jour on a eu des  clients et on a fait un chiffre d'affaire plus important que l'année dernière". 

Une bonne chose quand on connait l'importance du mois de décembre pour les artisans d'art : "ils font un pourcentage énorme par rapport aux autres mois de l'année. Sachant que les mois de janvier, février et mars sont des mois qui sont très calmes. Où il y a aucune activité. Le mois de décembre permet de passer ces mois-là".  *

Du côté de l'autre boutique éphémère de Guéret, organisé par l'association Le Grand Atelier, on affiche la même satisfaction. Frédéric Deimon - artisan qui fait de la dentelle sur bois - le confirme : 

"La boutique a très bien fonctionné. Mieux que l'année dernière. Les clients ont bien joué le jeu et ont fait travaillé les artisans et les producteurs locaux, c'est super encourageant. On a repris un peu du souffle. Personnellement, depuis le mois de mars, je n'ai plus de festival en France, je n'ai plus rien. Donc le mois de décembre je l'attendais avec impatience. Et les résultats sont fantastiques ! On peut remercier les clients, ça relance la motivation. On retrouve le sourire !"

Que ce soit Frédéric Deimon ou Laurence Chiozzoni, les deux artisans pensent que cette tendance de l'achat locale va durer, que ce n'est pas qu'une mode. Signe de l'attente de la clientèle, la boutique du Grand Atelier n'a pas eu à communiquer à l'aide d'affiches et de flyers, les clients sont venus dès l'ouverture

Choix de la station

À venir dansDanssecondess