Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : le succès du bail réel solidaire à Rennes, trois ans après sa création

-
Par , France Bleu Armorique

Lancé en 2018 à Rennes (Ille-et-Vilaine), le bail réel solidaire permet l'accès à la propriété à moitié prix. 578 projets ont vu le jour dans la métropole rennaise, pour un total de 4.000 logements d'ici 2030 alors que le dispositif séduit de plus en plus de villes en France.

Anne-Lyse a pu suivre l'avancée des travaux à Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine) et choisir, avec les autres futurs propriétaires, les revêtements des parties communes.
Anne-Lyse a pu suivre l'avancée des travaux à Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine) et choisir, avec les autres futurs propriétaires, les revêtements des parties communes. - Anne-Lyse Hamon

Lille, Lyon et même Paris, début avril, ont importé ce dispositif d'accession sociale à la propriété lancé à Rennes (Ille-et-Vilaine) en 2018. Le bail réel solidaire attire de plus en plus d'acheteurs qui deviennent propriétaires à moitié prix en répondant à des critères de revenus. 

40 mètres carrés au cœur de la métropole pour 89.000 euros

Depuis trois ans, 578 projets ont été validés dans la métropole rennaise. 266 projets vont voir le jour en 2021, comme celui d'Anne-Lyse. Cette jeune Cessonnaise de 27 ans va pouvoir prendre son indépendance grâce à un prêt à taux zéro, l'un des avantages du bail réel solidaire (BRS). "Devenir propriétaire pour la première fois, sans le BRS, ça n'aurait pas été possible dans l'immédiat. Plutôt que de payer des loyers, là, les sommes engagées ne sont pas perdues car on peut revendre le bien."

Anne-Lyse va donc emménager d'ici l'automne dans un T2 neuf de 40 mètres carrés pour 89.000 euros au cœur de la métropole rennaise. Et si la jeune Cessonnaise veut un jour fonder une famille, elle pourra rester dans le dispositif : le promoteur lui proposera un logement plus grand. 

Propriétaire du bâti mais pas du foncier 

La jeune femme devra alors trouver un acquéreur qui respectera les mêmes critères de revenus qui lui ont permis cette accession sociale à la propriété. Le cas échéant, l'organisme foncier solidaire rachètera le bien. 

Les acheteurs bénéficiant d'un bail réel solidaire deviennent propriétaires du bâti mais pas du foncier. "Les ménages sont propriétaires de leur logement mais ne sont pas propriétaires du sol qui reste propriété de l'office foncier solidaire pour une durée de 99 ans", précise Honoré Puil, vice-président de Rennes métropole en charge du logement. 

60% du logement neuf influencé par la collectivité 

Ce dispositif a coûté cinq millions d'euros à la métropole rennaise depuis son lancement. "C'est une somme que nous serons probablement amenés à augmenter car on voit qu'il y a un intérêt pour ce produit et il y a beaucoup de couches moyennes de la population qui peuvent entrer aujourd'hui dans les critères de l'accession sociale à la propriété", explique Honoré Puil. 

Selon le vice-président en charge du logement, 60% du logement neuf est aujourd'hui influencé par la collectivité. Il vise jusqu'à 4.000 logements en bail réel solidaire d'ici 2030 dans la métropole rennaise.

"Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !"

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess