Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : les achats de maisons dans l'Yonne ont boosté l'activité des notaires ces derniers mois

-
Par , France Bleu Auxerre

La crise sanitaire a entrainé davantage de travail pour les notaires de l'Yonne. Les successions, mais surtout les achats et ventes de maison pour des franciliens qui veulent venir à la campagne ont fortement augmenté ces derniers mois.

Les achats de maisons dans l'Yonne ont boosté l'activité des notaires ces derniers mois
Les achats de maisons dans l'Yonne ont boosté l'activité des notaires ces derniers mois © Maxppp - .

Les notaires de l'Yonne n'ont pas chômé ces derniers mois, la crise sanitaire et surtout les confinements successifs ont entrainé une forte demande d'acquisitions de maisons dans l'Yonne explique Maryse Belliau, notaire à Charny et présidente de la chambre des notaires de l'Yonne.

La crise sanitaire et notamment les nombreux décès qui en ont découlé, ont-ils eu des conséquences sur l'activité des études de notaires dans l'Yonne ?

A ce jour nous n'avons pas encore d'impact significatif sur les successions. Ce qui est plus notable en revanche, c'est le nombre de demande d'achat de maison dans l'Yonne. Dès le premier confinement, nous avons vu beaucoup de personnes de la région parisienne venir nous voir pour acquérir une maison  dans le département. Notamment dans le sénonais et en Puisaye. Nous avons eu énormément de demandes de visites , à tel point que nous ne pouvions pas répondre à toutes.

Autre conséquence du confinement : beaucoup de familles ont éclatées. Les effets des divorces se font-ils déjà sentir dans vos études ?

Non pas encore, personnellement je n'en ai pas plus que d'habitude mais il faut encore attendre un peu et voir sur du plus long terme.

La crise sanitaire a-t-elle modifié votre façon de travailler ?

Nous avons du nous adapter dès le premier confinement avec notre personnel en télétravail.  Nous avons aussi du mettre en place la visioconférence pour pouvoir recevoir nos clients. Nous avons aussi fait signer des actes par procuration ou avec des certifications de signature électronique. Il a fallu s'adapter à tous les niveaux et cela à eu un impact important sur l'organisation de nos études.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess