Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : les agences web des Pyrénées-Orientales très sollicitées

-
Par , France Bleu Roussillon

Face aux fermetures administratives, de nombreux commerçants se lancent pour la première fois dans la vente en ligne et font appel aux agences spécialisées.

Illustration
Illustration © Maxppp - Gérard Launet

Depuis quelques semaines, Pierre Navarro croule sous les demandes. Le fondateur de l'agence perpignanaise Impulsion, spécialisée dans la création de sites internet, reçoit environ trois fois plus de sollicitations que d'ordinaire. "Il y en a tellement que l'on a dû décaler certains projets, notamment dans le secteur du BTP, pour se concentrer essentiellement sur les sociétés concernées par les fermetures administratives". La plupart de ces clients souhaitent en effet se lancer dans la vente en ligne de leurs produits.

"Ce sont des commerces qui souvent ont déjà un site internet, mais ils veulent désormais le transformer en site de e-commerce pour proposer du click and collect et permettre aux gens de faire leurs achats avant Noël. Ils se sont rendu compte qu'avoir un site avec paiement sécurisé carte bleue, c'était devenu indispensable. Le confinement a fait office d'accélérateur : on sent vraiment ce changement."

La situation sanitaire apparait donc comme une aubaine pour les agences web. "On compte embaucher une personne supplémentaire en alternance, mais malgré tout on aimerait voir arriver rapidement la fin du confinement. Certains clients, comme les restaurants sont dans une réelle souffrance."

L'interview de Pierre Navarro est a réécouter ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess