Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco ind’è noi

La nouvelle éco : les articles de sports individuels connaissent un véritable succès

-
Par , France Bleu RCFM

Le coronavirus a un impact sur les ventes dans les magasins de sport. A Bastia, le magasin Intersport Furiani connaît une véritable baisse de ses ventes du côté de la natation et du football alors qu'au contraire les sports individuels comme le vélo et la musculation rencontrent beaucoup de succès.

Le rayon des haltères a été dévalisé dans ce magasin Intersport
Le rayon des haltères a été dévalisé dans ce magasin Intersport © Radio France - Romane Porcon

A Bastia, le magasin Intersport Furiani connaît des changements au niveau de ses ventes avec la crise du coronavirus. Il y a une baisse significative des ventes au niveau du rayon natation comme l'explique le directeur du magasin Bruno Testa : "La piscine a du mal à démarrer. On a une baisse des ventes de maillot de bain et des accessoires comme les bonnets, les lunettes. On a une baisse entre 10 et 20%. On se doutait un petit peu des sports qui allaient souffrir donc on a adapté nos achats." 

Juste à côté, le rayon football est aussi bien vide, les clients ne sont pas non plus au rendez-vous alors que normalement les produits partent très bien à cette époque explique Bruno Testa, le directeur : "Les chaussures de football normalement c'est parti déjà très fort, les maillots d'entraînement également, les chaussettes et les protèges-tibias, les ballons mais le gros du chiffre d'affaire pour nos rayons c'est la chaussure de foot et c'est relativement calme en ce moment. Là on va voir la rentrée des clubs sportifs ce que ça va donner mais on sait qu'au niveau du foot, du basket et du handball ça va être un début de saison compliqué." Pour autant, le directeur du magasin Bruno Testa n'est pas inquiet parce que les sports individuels connaissent un véritable succès : "Il va y avoir un transfert sur d'autres rayons qui vont mieux fonctionner. Il va y avoir moins de sport collectif mais plus de sport individuel comme le tennis, la course à pied et le vélo qui sont des sports adéquates à la crise sanitaire actuelle." 

D'ailleurs dans son magasin, le rayon vélo a rencontré un véritable succès dès la sortie du confinement : "Le vélo a explosé, les fabricants de vélo ont du mal à suivre puisque c'est une explosion mondiale de la pratique du vélo. Quand on passe une commande de 200 vélos on n'en reçoit que 50." Autre énorme succès depuis le déconfinement c'est tout ce qui tourne autour de la musculation : "On a vendu beaucoup de barres, les tapis de courses, les cordes à sauter et tous les accessoires d'étirement ça a très bien fonctionné. Par exemple les disques de fontes, en seulement deux jours j'ai passé la consommation de trois mois et derrière j'ai été en rupture pendant deux mois de disques de fonte. Ce que l'on perd d'un côté, on peut le récupérer ailleurs." Si la tendance se confirme, le magasin pourrait adapter la taille des rayons et agrandir ceux des sports individuels. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess