Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : les ateliers bressuirais fabriquent les masques pour les collégiens des Deux-Sèvres

-
Par , France Bleu Poitou

Les ateliers bressuirais, Esat géré par l'Adapei 79, fabriquent désormais des masques à grande échelle. L'établissement qui emploie des personnes en situation de handicap a été choisi par le Département des Deux-Sèvres pour fournir les masques des collégiens.

Les ateliers bressuirais ont investi 260.000 euros pour cette machine à fabriquer des masques
Les ateliers bressuirais ont investi 260.000 euros pour cette machine à fabriquer des masques © Radio France - Noémie Guillotin

Aux ateliers bressuirais, établissement et service d'aide par le travail géré par l'Adapei 79, une nouvelle activité occupe désormais une vingtaine de personnes en situation de handicap : la fabrication de masques à grande échelle. La structure s'est équipée d'une sorte de "super machine à coudre" avec onze automates. Un investissement de 260.000 euros

L'idée de fabriquer des masques remonte à plusieurs mois avec l'objectif, d'abord, d'être autonome. "On y a pensé très tôt, avant même le confinement. On a cherché un procédé qui nous permette de fabriquer des masques en grande quantité puisque notre association déjà en a besoin de plusieurs dizaines de milliers par mois", explique Laurent Mathieu, directeur général de l'Adapei 79. 1000 masques sont produits par heure, l'objectif est d'arriver à 2000.

Une commande de 240.000 masques par le Département des Deux-Sèvres pour les collégiens

L'Esat a aussi des clients comme le Département des Deux-Sèvres qui a commandé 240.000 masques en tissu pour un montant de 384.000 euros. Des masques qui seront distribués aux collégiens du public, du privé et dans les maisons familiales et rurales - 2 masques par élève. Des masques lavables 30 fois. Une première livraison de 40.000 masques se fera ce vendredi. Et ils n'ont pas la forme "bec de canard" comme les derniers masques fournis par la collectivité qui venaient d'un autre fournisseur. Masques un peu moqués dans les cours de récré.

"Nos élèves vont être heureux", sourit Rose-Marie Nieto, vice-présidente du conseil départemental chargée des collèges. "On souhaitait des masques français, fabriqués localement. Ça rassure les familles, les enseignants parce que les enfants ont au moins deux masques avec eux et ça permet de favoriser l'emploi des personnes en situation de handicap", poursuit-elle.

Isabelle, qui travaille à l'Esat, est installée côté conditionnement pour mettre les masques dans des enveloppes. "J'adore faire, ça parce que c'est pour combattre le virus".

Une première commande de 40.000 masques sera livrée dans les collèges ce vendredi
Une première commande de 40.000 masques sera livrée dans les collèges ce vendredi © Radio France - Noémie Guillotin

La fabrication de masques permet aussi de se renouveler pour les ateliers bressuirais car certaines activités sont en berne à cause de l'épidémie de coronavirus. C'est le cas de l'atelier fabrication de sacs poubelles pour Air France. "Globalement l'activité de nos Esat a baissé de 25% au 31 juillet, c'est beaucoup", précise Laurent Mathieu, directeur général de l'Adapei 79.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess