Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : les fleuristes comptent sur la livraison pour la fête des mères

-
Par , France Bleu Maine

Pour le plus gros rendez-vous de l'année pour leur activité, les fleuristes ont énormément de demandes de livraison. "On est tous en train de rechercher du personnel", témoigne Anne Charlotte Besnier, présidente de la fédération des fleuristes de Sarthe.

La fête des mères représente plus de 20% du chiffre d'affaires annuel du secteur (photo d'illustration).
La fête des mères représente plus de 20% du chiffre d'affaires annuel du secteur (photo d'illustration). © Radio France - AURÉLIE LAGAIN

C'est la fête la plus attendue chez les fleuristes : la fête des mères représente près de 20% de leur chiffre d'affaires annuel. Et cette fois encore, ce rendez-vous est perturbé par la pandémie et ses conséquences.

"Beaucoup de gens vont éviter de faire un aller-retour pour l'occasion donc on va complètement exploser notre service de livraison !, s'exclame Anne-Charlotte Besnier, présidente de la fédération des fleuristes de Sarthe, installée à Montfort-le-Gesnois. On est tous en train de rechercher du personnel".

Les pivoines en retard

Pour les fleurs aussi, cette année est particulière. "La pivoine c'est en principe la fleur du mois de mai mais à cause de la météo elle n'est pas ouverte, en tous cas quand elle est cultivée en France. Cette année, il y aura d'autres fleurs", prévient Anne-Charlotte Besnier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess