Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : les guides des Pyrénées-Orientales cherchent la sortie de crise

-
Par , France Bleu Roussillon

L’activité des guides-conférenciers est fortement bousculée depuis le début de l’année. Malgré les aides de l’état, les professionnels du secteur dans les Pyrénées-Orientales guettent la reprise de l’industrie touristique.

Manifestation de guides conférenciers à Paris le 17 septembre 2020
Manifestation de guides conférenciers à Paris le 17 septembre 2020 © Maxppp - Jan Schmidt-Whitley/Le Pictorium

Ils sont une vingtaine dans le département des Pyrénées-Orientales. Une vingtaine de guides-conférenciers dont l’activité s’est considérablement ralentie avec la pandémie de Covid-19. "On est pratiquement à l’arrêt depuis le mois de février" se désole Morgane Le Bars, guide à Perpignan et membre du collectif des guides-conférenciers d’Occitanie.

"Nous travaillons beaucoup avec les groupes et les clubs du troisième âge de toute la France. Ce sont des personnes à risque qui voyagent d’ordinaire en bus donc on ne les voit plus. Idem avec les scolaires : ils ont été confinés pendant trois mois et même s’ils ressortent un peu on ne sera pas sur le volume des visites des années précédentes".

La clientèle des croisiéristes qui débarquaient à Port-Vendres s’est également envolée : "le marché des croisières est totalement à l’arrêt pour 2020 et pour 2021 ça ne s’annonce pas très florissant. Rien n’est possible !"

"Après décembre, c'est le flou !"

Pour sensibiliser le public à leur situation, les guides conférenciers ont ainsi arboré une croix bleue sur leur veste lors des dernières Journées du Patrimoine. "À Perpignan, par chance, ces journées n’ont pas été annulées. Cela nous a permis de travailler et même si ce n’était pas la fréquentation des meilleures années les gens sont venus !" 

Les aides de l’État permettent néanmoins de maintenir à flot une partie des guides. "Les guides vacataires (en CDD d’usage) n’ont droit à rien" regrette Morgane Le Bars. "Mais les auto-entrepreneurs ont accès au fonds de solidarité du gouvernement jusqu’à la fin de l’année, ensuite c’est le flou. Après décembre, on a rien du tout !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess