Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : les livraisons de repas à Reims boostées par le couvre-feu

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les livreurs rémois continuent de transporter les commandes aux quatre coins de la ville, malgré le couvre-feu fixé à 18 heures depuis samedi. Cette restriction est une aubaine pour certains d'entre eux, qui voient leurs revenus augmenter.

Deux livreurs, l'un travaillant pour Uber Eats, l'autre pour Deliveroo.
Deux livreurs, l'un travaillant pour Uber Eats, l'autre pour Deliveroo. © Maxppp - Alexandre Marchi

Ils sont prêts de 500 livreurs à Reims à continuer de transporter des repas, que ce soit pour Deliveroo ou Uber Eats. Malgré le couvre-feu avancé à 18 heures, leur charge de travail ne baisse pas. La réduction des ventes de repas à emporter entraîne mécaniquement la hausse du nombre de livraisons. 

Une aubaine pour les livreurs, qui ont pour certains vu leur rémunération augmenter de 30%. Pourtant, d'autres déplorent que cette augmentation ne compense pas la baisse de leurs tarifs depuis plusieurs mois.

La nouvelle éco : les livreurs au temps du couvre-feu

Retrouvez la chronique "la nouvelle éco" à 7h17 tous les jours sur France Bleu Champagne-Ardenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess